5aLe tribunal de Reims a condamné à 5 ans de prison ferme les 2 ex-dirigeants du groupe Catalina : Greg Willis (notre photo) , l'ancien PDG , et son adjointe ont été reconnus coupables de recel,banqueroute par détournement et abus de biens sociaux ,suite à la liquidation de l'usine Thomé-Genot en 2006 . Le parquet avait dénoncé "les méthodes de patrons-voyous ,dont l'absence (au procès ) constitue une gifle envoyée au tribunal et à la région ".
L'association des anciens Thomé-Genot estime que ce jugement est "une reconnaissance sans équivoque du caractére frauduleux de la disparition de notre entreprise "...et elle pose 4 questions :
1) LA VOLONTE POLITIQUE ira-t-elle jusqu'à tenter de faire appliquer la sentence ? (car les dirigeants condamnés sont aux USA!) 5b
2) Le parquet exigera-t-il que la personne morale CATALINA (qui a largement profité des détournements) soit à son tour poursuivie ?
3) Les instances -tel que le tribunal de commerce de Charleville-Mézières ,ne sont que trés peu éclaboussées par le résultat de leur dilettantisme !
4) La justice sera-t-elle aussi sévère avec d'autres patrons-voyous ,bien français ceux-là ( ex.Ardenne forge ou Lenoir et Mernier) ?
FAIRE PAYER LA NOTE AUX RESPONSABLES DE FRAUDE NE DOIT PAS RESTER UN VOEU PIEUX : cette décision judiciaire est SYMBOLIQUEMENT FORTE , elle doit constituer un exemple pour tous les cas similaires de fermetures abusives d'usines !