l'usine Photos journal Photos journal Je vous livre un communiqué du syndicat FO de l'entreprise TECSOM :

"Tecsom : la guerre des chefs !

Comme nous le pressentions depuis un moment la guerre des chefs (entendez actionnaires actuels -société chinoise Kaili) a commencé.

L’objet : - le "fric" et les brevets.

Les victimes :




- les salariés

Le lieu (sans doute) :




- le tribunal de commerce

La CFDT, syndicat qui accompagne les plans sociaux et qui se présente dans "le rôle du bon", vient dans un tract de dénoncer la mise à prix de la tête de son directeur préféré , le sieur Linglet. Dans "le rôle du truand", le sieur Grosselin, qui souvenons-nous a été remercié par les actionnaires en empochant au passage la modique somme de 120 000€ ! Dans le rôle "de la brute" les représentants de la Fondation Sommer qui nous citons : "refusent l’offre de Kaili...".

La vérité dans cette histoire, toute cette histoire, c’est que ce sont les salariés qui vont faire, une nouvelle fois, les frais de cette "guéguerre".

L’État, le Conseil Général et le Conseil Régional, donc nous et nos impôts, arrosent depuis des années cette entreprise et ses dirigeants pour maintenir l’emploi. Et que va-t-il rester ?

Les Ardennes ont eu droit aux patrons voyous (Thomé-Genot et repreneur partiel de TG, Lenoir et Mernier etc..), des procès ont eu lieu ou sont en cours, va-t-on connaître un énième épisode ?

La CFDT -Tecsom, sentant les licenciements proches, tirent à "boulets rouges" et a choisi son camp ! Elle devra répondre aussi des récents licenciements et assumer la reprise de Enia par l’équipe Grosselin-Vautier.

Suite à venir et sans doute pas ....fin."

Rappel : Tecsom a bénéficié de plus de 12 MILLIONS d'aides publiques depuis 3 ans ( voir mon billet du 25/01/2013 ) , il s'agit du plus gros "assistanat industriel" dans les Ardennes !! même le député UMP Warsmann n'a pas digéré les 120000 euros encaissés en prime de départ par l'ancien PDG : il devait saisir (selon ses déclarations dans la presse locale ) les services du procureur de la République !! qu'en est-il depuis janvier ?? Rappelons aussi que le DRH de cette entreprise est l'ancien délégué CFDT !! la collaboration de classe nuit toujours à la classe ouvrière ...encore plus chez Tecsom !

Il faut que l'Etat , le conseil régional , le conseil général et Mr Warsmann (président du syndicat Ardenne synergie) , généreux donateurs des aides publiques , EXIGENT DE SUITE LA CLARTE DES CHOIX DES ADMINISTRATEURS POUR SAUVER L'ENTREPRISE QUI APPARTIENT -de fait , AUX CONTRIBUABLES ARDENNAIS !!!!