hrenonce Romain Nouar , responsable socialiste ardennais , vient de m'envoyer le texte ci-dessous :

" LA LUTTE DES CLASSES , JE N'Y CROIS PAS ET JE N'Y AI JAMAIS CRU ." J. CAHUZAC .....et vous camarades socialistes ??

Je ne sais pas combien de camarades socialistes partagent la conviction de Jérôme Cahuzac qui dit explicitement:

« la lutte des classes, je n’y crois pas et je n’y ai jamais cru »

En revanche, ce que je sais, c’est que cette assertion est accablante, au sens de pénible à entendre et à supporter.

Non pas pour Jérôme Cahuzac, il le dit avec une délectation non dissimulée.

Non, cette assertion est accablante pour tous les militants socialistes qui ont structuré leurs pensées grâce aux outils puisés dans le matérialisme dialectique.

Après la réfutation de la réalité de la lutte des classes, il faut s’attendre à tout.

Pas de valeur d’échange, pas de valeur d’usage,pas de distorsion dans la propriété des moyens de production, pas de plus-value, pas d’accumulation du capital, pas de baisse tendancielle du taux de profit.

Non-rien de tout cela.

La négation de tout le patrimoine génétique de la gauche.

Par-dessus bord les outils de compréhension du capitalisme financiarisé transnational.

Par-dessus bord la boussole de gauche qui identifiait la cible : »la mise en cause du capitalisme ».

D’ailleurs, à quoi peut bien servir une boussole de gauche quand on n’a pas ce cap en tête.

Que des génuflexions devant le dieu marché,financiarisé, auto-régulé, optimal, avec ses lois naturelles de la compétitivité et de la libre concurrence.

Politique d’austérité et taxation pour le plus grand nombre, et paradis fiscaux pour les détenteurs de capitaux.

Mais ça, ce n’est pas la lutte des classes.

Je ne sais pas combien de camarades socialistes s’inquiètent.

Pour ma part, je me désespère.

Bien amicalement

Rappelons qu'une récente enquête d'opinion de l'Ifop démontre que 64% des français estiment que la lutte des classes est une réalité ( ils n'étaient que 44% en 1964 !!) . Je pense que les contradictions politiques qui secouent notre pays , loin de conduire à la désespérance , appellent tous les vrais militants de Gauche ( et il y en a beaucoup chez les militants de base du PS) à se battre contre la politique d'austérité mise en place par Sarkozy et poursuivie par le PS au nom des directives européennes !

Le Front de Gauche ( composé du PCF, du PG et de la GU) est un rassemblement politique ouvert à tous ceux qui veulent se battre sur des bases de classe pour changer la vie !! DEBOUT LES ARDENNES QUI SOUFFRENT , on lâche rien !!