marx Les élections régionales ont été marquées par une claque incontestable contre la droite : il convient cependant d'en analyser les limites ! Pour ma part, je formule 3 remarques principales :
1) La droite est certes battue, mais c'est surtout un vote anti-sarkozy qui a motivé les électeurs , sans adhésion particulière aux propositions diverses et (trop) variées de la Gauche ! une partie de l'électorat -notamment rural , de la droite s'est massivement reportée vers le vote FN : en effet, les analyses des spécialistes démontrent que -contrairement aux affirmations médiatiques, les électeurs du FN sont essentiellement des déçus du sarkozysme qui se radicalisent ! ( et non pas d' anciens électeurs communistes) .
2) L'abstention devient le premier parti des ouvriers ,des employés et des jeunes ! en effet, on observe prés de 80% d'abstentions dans les bureaux de vote des quartiers populaires , et 65% des 18-30 ans ne sont pas allés voter !!! ...alors que l'Histoire a toujours montré que les quartiers et la jeunesse votaient plus à gauche que la moyenne ! c'est donc bien dans cette couche de population que les électeurs potentiels de la Gauche de transformation sociale se trouvent !
3) Et le PCF dans ces élections , que devient-il ? d'emblée , observons que la dispersion des pratiques militantes selon les régions ( tactique de Front de Gauche ou d'union avec le PS) a rendu inaudible le positionnement des communistes ! Seconde observation : le Front de Gauche - animé à 90% par les militants communistes , n'a rien apporté en termes électoraux au PCF ...au contraire, avec des scores équivalents à 2004, le PCF a perdu la moitié de ses élus régionaux !! autrement dit , la tactique électorale dite 'Front de Gauche" - efficace dans certaines élections comme les réferendums, ne peut pas remplacer une véritable vision communiste de l'avenir : LE COMMUNISME RESTE ,de mon point de vue, LA SEULE ALTERNATIVE GLOBALE AU CAPITALISME : il doit s'affirmer comme tel au premier tour de chaque élection ! adhesion Le stalinisme ,maladie infantile du communisme, a permis une stigmatisation permanente du PCF depuis 50 ans : aujourd'hui ,il faut REDONNER UN SENS AUX MOTS - LE COMMUNISME, c'est une lutte pour l'intérêt général ,pour la mise en commun des valeurs républicaines de la France -Liberté, Egalité , Fraternité et Laicité , contre la domination du capitalisme mondialisé .
Que faire ? RENFORCER LE PCF , RENOUER CLAIREMENT AVEC LES IDEES COMMUNISTES et ELABORER UN VRAI PROJET DE TRANSFORMATION SOCIALE ME SEMBLENT ÊTRE A LA BASE D'UNE RECONQUËTE POLITIQUE DES ABSTENTIONNISTES : il faut en finir avec les fausses alternances d'une Gauche néo-libérale qui s'inspire du traité de Lisbonne ! au plan champardennais, il faut que TOUS LES COMMUNISTES SE REAPPROPRIENT LEUR PARTI , à commencer par le comité régional : LA BATAILLE POUR LES RETRAITES - UN ENJEU MAJEUR DE CIVILISATION, doit permettre toutes les clarifications politiques - QUE LES COMMUNISTES S'AFFIRMENT CLAIREMENT ET DISTINCTEMENT DANS CE COMBAT à tous les niveaux et dans TOUTES LES MANIFESTATIONS : c'est une condition majeure du rassemblement populaire pour le mieux être du VIVRE ENSEMBLE et de l'intérêt général.