A Charleville-Mézières (08) , malgré la canicule , prés de 60 personnes ont assisté à la réunion-débat sur les retraites ,organisée par la fédération ardennaise du PCF . Yves Dimicoli , l'intervenant de la soirée, dirigeant national, a clairement établi le lien entre la crise des banques de 2007/2008 , les centaines de milliards injectés par tous les états capitalistes pour les sauver...et le besoin de faire payer l'addition aujourd'hui par tous les peuples européens , à commencer par la réduction drastique des pensions !
Maintenir la retraite à 60 ans ,sans baisser les pensions , ni augmenter fortement les cotisations salariales , c'est possible ! ...à condition bien sûr de faire payer le capital et de supprimer les milliards d'exonérations patronales de cotisations ( dont les Ardennes constituent un territoire expérimental avec l'amendement "Warsmann") .
Les députés PCF ont d'ailleurs déposé un projet de loi alternatif qui propose 3 directions :
1) désintoxiquer notre économie de la finance , c'est à dire faire COTISER ( ce qui est différent d'un taxe!) les revenus financiers à 9,9% , comme les employeurs ...ce qui rapporterait environ 30 milliards d'euros ! ...outre une renationalisation du secteur bancaire .
2) mettre fin aux exonérations patronales ( dont une partie est d'ailleurs formée des retenues salariales!!) et au bouclier fiscal qui pénalise les recettes des caisses de retraite !
3) favoriser une politique de plein emploi en supprimant par exemple les exonérations des heures supplémentaires ou en diminuant le temps de travail , compte tenu des énormes progrés de productivité enregistrés grâce à la révolution informationnelle !
Il s'agit bien entendu d'une proposition politique anticapitaliste que seule UNE MOBILISATION POPULAIRE PERMANENTE pourra imposer : pas de vacances donc pour les communistes ; DANS L'UNITE POPULAIRE LA PLUS LARGE , il faut faire reculer la droite , pour exiger le maintien de la retraite à 60 ans et son corollaire indispensable , une durée de cotisations de 37,5 ans !