Bienvenue sur le blog de
Jean-charles Vanbervesseles Debout les Ardennes qui souffrent

Mot clé - pcf

Fil des billets

PCF 08 : battons Sarkozy et prenons nos affaires en main !

pcffg La fédération des Ardennes du PCF s'est réunie hier pour analyser les résultats électoraux : le Front de Gauche atteint presque ou dépasse les 10% de voix dans toutes les villes des Ardennes ( hormis Rethel) , et la Gauche - dans son ensemble , fait un score historique dans l'agglomération de Charleville-Mézières et dans certaines villes de la vallée de la Meuse !

Contrairement aux annonces médiatiques, l'extrême-droite maintient ses résultats de 2002 ( ce qui reste évidemment trés inquièrant) , mais marque surtout des points dans les zones rurales ...c'est à dire là où il n'y a aucun immigré !!?? vont-ils aller prier Jeanne d'Arc le premier Mai à Paris avec la milliardaire en bleu marine ?

Voici la déclaration officielle du PCF 08 :

" Le premier tour de l'élection présidentielle a mobilisé les ardennais qui sont allés voter à 79,38 % .Malgré la faiblesse de cette mobilisation dans certains quartiers populaires , il s'agit là d'une prise de conscience qui montre bien la volonté qui existe chez nos concitoyens de prendre leurs affaires en main .

Le résultat du candidat du Front de Gauche , JL Mélenchon ,constitue un point d'appui indéniable pour les batailles futures comme l'emploi, le pouvoir d'achat , les retraites ou la défense des services publics . Aprés la magnifique campagne menée avec le Front de Gauche , nous voulons continuer à mobiliser les ardennais afin qu'ils fassent entendre leur voix .

Le score élévé du Front national , qui représente environ un quart des électeurs sur notre territoire , doit nous interpeller tous . Ces femmes et ces hommes qui ont voulu lancer un cri de désespoir , ne doivent pas faire confiance à une extrême droite qui n'a pour objectif que d'aggraver la misère et d'attiser la haine et la violence . Nous voulons -à l'occasion des législatives , aller à la rencontre de ces électeurs afin de les convaincre du danger et de l'impasse politique que constituent le FN .

Les Ardennes ont besoin de solidarité , d'une réindustrialisation économique et d'une politique sociale ambitieuse .Comme ils l'ont fait pendant les semaines écoulées , les communistes ardennais ont l'intention , avec le Front de Gauche, de poser ces questions afin qu'elles soient prises en compte .

C'est ce que nous ferons EN PARTICIPANT LE PREMIER MAI PROCHAIN AU RASSEMBLEMENT ORGANISE A CHARLEVILLE-MEZIERES PAR LES SYNDICATS ( c'est à 10h30 ,place de Nevers) .

Afin de se débarasser définitivement de N.Sarkozy , le PCF 08 APPELLE , POUR LE 6 MAI , LES ARDENNAIS QUI VEULENT LE CHANGEMENT A VOTER POUR LE CANDIDAT DE GAUCHE FRANCOIS HOLLANDE . "

Législatives 2012 : Sylvain Dalla Rosa candidat sur Charleville-Rethel .

pcffgsdr
Secrétaire départemental du PCF , Sylvain Dalla Rosa vient d'être élu par les militants communistes ardennais pour représenter le Front de Gauche aux prochaines législatives de juin , dans la première circonscription des Ardennes ( Charleville-Rethel) . Sa suppléante , Isabelle Jacottin , est conseillère municipale à Charleville-Mézières . Cette désignation fait suite à celle du duo Michèle Leflon / André Majewski dans la vallée de la Meuse , alors que -conformèment aux accords nationaux , dans la circonscription de Sedan , le Front de Gauche sera représenté par des camarades de la Gauche unitaire .

Le Front de Gauche est donc en ordre de bataille dans les Ardennes pour combattre la désertification du département : le renouveau passe par la réindustrialisation du territoire et le développement des services publics , c'est à dire par une politique radicalement opposée aux pratiques de la droite actuelle et à la dictature des marchés financiers !

LA DYNAMIQUE DU FRONT DE GAUCHE AU PLAN NATIONAL , notamment depuis la prestation combattive de JL MELENCHON à la télévision , va permettre aux ardennais qui souffrent de soutenir la vraie GAUCHE ALTERNATIVE qui résiste au capitalisme financier , et qui dénonce avec force l'imposture du lepénisme !

PRODUIRE FRANCAIS : le PCF le propose depuis 30 ans !!!!!!!

1pcfDés le début des années quatre-vingt , pour lutter contre la désindustrialisation , le PCF avait fait une campagne majeure autour du thème "Produisons français" !!...ce slogan politique avait été l'objet de critiques acerbes de ceux-là mêmes qui - aujourd'hui , avec 30 ans de retard , font semblant de le reprendre à leur compte !!

Faut-il rappeler qu'en 30 ans , la France est passée de 5,3 millions d'emplois industriels à moins de 3,4 millions ! ...ce recul , liée aux délocalisations , s'est accentué depuis 2007 ,date de l'élection de Sarkozy . 2pcf

Produire français , ce n'est pas se replier sur un chauvinisme patriotard , ce n'est pas se positionner sur de bas salaires , c'est -au contraire , reconstituer un véritable appareil productif qui permette une vraie coopération internationale , pour le mieux vivre des populations du monde entier !



Produire français , cela passe par une politique de créations d'emplois en ayant d'autres objectifs que le profit à court terme ou les niches fiscales ! cela suppose une refonte complète de la fiscalité des entreprises , en taxant les importations des produits fabriqués dans les pays peu respectueux des normes sociales et qui utilisent les paradis fiscaux pour maximiser leurs profits !

Peut-on prétendre "produire français" sans parler de l'indépendance d'une politique monétaire en France et en Europe ?... autrement dit, peut-on produire français sans sortir de l'euro ??....la question est posée , débattons-en !!

NUCLEAIRE : la parole au peuple ! le PCF propose un débat national et un référendum .

chooz 001

Nous avions alerté la semaine passée sur les dangers de la conclusion d'un accord réalisé à la hâte, et en dehors de tout débat public, entre le PS et EELV sur les enjeux énergétiques. Nous considérions en effet qu'il n'était pas possible que l'avenir énergétique de la France se règle par des « tractations de couloirs » en échange de circonscriptions. Le résultat est là, comme le souligne Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, « Un accord bâclé, sans ambition réelle pour une politique cohérente de transition énergétique, avec des dangers évidents pour la maîtrise publique et industrielle de la filière, le sort des salariés et les tarifs de l'énergie ». Ainsi cet accord comporte l'engagement de la fermeture de 24 réacteurs nucléaires d’ici 2025, en commençant par l’arrêt immédiat de Fessenheim, l'arrêt du retraitement et la filière MOX (combustible) mais aussi la réduction de la consommation d'électricité ! Le contenu de cet accord provoque de l'inquiétude et de la colère chez les salariés du nucléaire. Arrêter un site nucléaire, ce sont des conséquences économiques, sociales en cascade ! Ce sont des familles entières qui vont se trouver prises en otage, subissant la délocalisation de leur emploi, voire la perte de celui-ci. Comment, pour des forces de gauche, prendre de telles décisions sans leur donner voix au chapitre ? La polémique relative à la valse hésitation du passage concernant la filière MOX dans le texte du PS conforte notre opinion sur la légèreté d'un compromis politicien qui risque – s’il devait être confirmé – de compromettre l'avenir énergétique de notre pays. Le Front de gauche propose une autre méthode incluant les citoyens : un grand débat public national et citoyen auquel seront associés les salariés. Un débat conduit de façon sérieuse et approfondie, tranché par un référendum. La gauche pour réussir le changement et assurer le droit à l'énergie pour toutes et tous, à un prix abordable, ne peut faire l'impasse sur cette exigence démocratique. C'est la seule méthode qui vaille puisque ce débat traverse tout le pays, toute la gauche, y compris le Front de gauche, sur la question du nucléaire. Nous considérons que la première des urgences est de faire face aux risques patents du réchauffement climatique et donc d'élaborer un plan de sortie des énergies carbonées. Plus généralement nous sommes favorables à un plan d'économies d'énergies. Nous visons la sobriété énergétique c'est à dire moins de consommation pour des usages identiques. Pour ce qui est du nucléaire, l'avenir de la filière doit être tranché dans le cadre d'une vision d'ensemble de la transition énergétique. Le PCF est favorable au maintien d'une filière industrielle 100% publique et mieux sécurisée au sein d'un mixe énergétique rééquilibré. Pour ce faire nous versons au débat la proposition de la création d'un véritable service public à travers la constitution d’un pôle public de l’énergie, émancipé des logiques financières ; contrairement à ce qu’organisent actuellement les partis de droite et le MEDEF dans le secteur : privatisation et sous-traitance. Ce pôle serait doté de capacités d'investissement dans la recherche, dans la promotion d'un plan industriel de développement des énergies renouvelables et de nouvelles capacités de production, tout en maintenant un coût d’accès à l’énergie acceptable pour tous les usagers. Il s’agirait également de fédérer tous les acteurs de la filière énergétique, qu’ils relèvent de la recherche, de la production ou de la distribution de l’énergie, et en premier lieu EDF, GDF, du CEA et d’AREVA et ceci pour aller vers de nouvelles formes de nationalisations. En toute indépendance, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avec l’appui technique de l'Institut de recherche en sûreté nucléaire (IRSN) doivent rester les outils de contrôle de la sûreté et de la radioprotection. Que le débat s'ouvre vraiment à gauche !

...ECHANGER LE NUCLEAIRE CONTRE DES CIRCONSCRIPTIONS ELECTORALES A-T-IL UN SENS ??? CES COMBINAISONS MALSAINES ENTRE LE PS ET EELV SONT UN OUTRAGE A L'ECOLOGIE : seul le Front de Gauche prône la "révolution écologiste" !

Primaires : la droite va-t-elle désigner le candidat du PS ???? !!!!!

primaire5

PCF: ..."il est grand temps de replacer les ouvriers,les employés...sur le devant de la scène politique."( P.Laurent )

dette1 Pierre Laurent, secrétaire national du PCF , dans son discours à la fête de l'Humanité , a clairement réaffirmé la priorité du PCF : ...." les ouvriers sont à eux seuls un quart du salariat français .Et pourtant, ils sont invisibles, comme l'a fait remarquer Gérard Mordillat ....LE RACISME SOCIAL CONTRE LES OUVRIERS ET LES EMPLOYES EST L'UNE DES CAUSES DE LA MONTEE DE L'EXTREME DROITE ." ..."dans la bouche des responsables politiques,la moitiè de la population française est niée, inexistante......les ouvriers représentent 23% de la population active, mais ils n'occupent que 3% de l'espace médiatique ."

"...Et ces reportages à longueur de pages ,sur les fraudes ,sur le RSA ou sur la Sécurité sociale dans les milieux populaires... .Alors que la fraude à la Sécurité sociale représente 100 fois moins que la fraude fiscale!! ..."

".... oui, la classe ouvrière existe ,ELLE DOIT ETRE AU COEUR DU PROJET DE LA GAUCHE ET AVEC LE FRONT DE GAUCHE , NOUS ENTENDONS MARTELER UN MESSAGE A L'ATTENTION DES TRAVAILLEURS ET DES TRAVAILLEUSES : relevons la tête ,soyons fiers car votre travail sert mieux le pays que ceux qui vous écrasent sur les bancs du gouvernement. ".

Voilà un message trés clair du PCF pour les travailleurs , contre l'ABSTENTIONISME , arme fatale de la droite contre le changement !!

PCF 2012 : ANDRE CHASSAIGNE S'ADRESSE SOLENNELLEMENT AUX COMMUNISTES .

chassaigne2012

Les délégués présents à la Conférence nationale ont adopté par 63 % des voix la résolution soumise désormais au vote des communistes. Ce texte est plutôt satisfaisant, tant sur l’analyse de la situation sociale et économique que sur les enjeux politiques. Il développe fort bien l’exigence d’une nouvelle pratique politique pour que les Françaises et les Français se réapproprient la politique et prennent en main leur avenir.

Mais cette résolution conclut de façon surprenante à une seule candidature possible aux présidentielles, réduisant ainsi le Front de gauche à une alliance de sommet et conditionnant sa réussite au choix d’un candidat incontournable.

La Conférence a cependant décidé à 79 % de faire figurer l’ensemble des candidatures pour l’élection présidentielle sur le bulletin de vote. C’est un énorme progrès démocratique pour notre parti : cette reconnaissance de la souveraineté des communistes est une réponse incontournable à l’exigence convergente d’une majorité de communistes, relayée par de nombreuses fédérations. J’y vois aussi, pour ma part, un atout de poids pour mobiliser le plus grand nombre de communistes à l’issue du vote qui désignera le candidat unique du Front de gauche aux élections présidentielles.

Depuis, cette avancée a malheureusement motivé beaucoup de fébrilité pour en limiter la portée, et en dévoyant notamment mon point de vue.

Pourtant, mon positionnement a toujours été sans ambiguïté.

A chaque fois que j’ai eu l’occasion de m’exprimer sur le sens de mon offre de candidature, que ce soit au 35ème Congrès du Parti Communiste Français le 20 juin 2010, durant la Fête de l’Humanité le 8 septembre 2010, lors du Conseil National du 7 janvier 2011 suivi de l’Assemblée des animateurs de sections le 8 janvier, lors du Conseil national du 8 avril 2011 ou durant la Conférence nationale, j’ai toujours cherché à expliciter ma conception du Front de gauche comme instrument d’une dynamique populaire nouvelle, et appelé à un débat serein et respectueux de toutes les convictions au sein de notre parti, comme au sein du Front de gauche.

Certes, j’ai donné mon sentiment quelques jours avant la Conférence nationale sur le besoin qu’exprimaient les communistes de se voir offrir un choix sur l’ensemble des candidats ayant fait acte de candidature lors du Conseil national du 8 avril. C’est qu’il s’agissait, de mon point de vue, d’un engagement élémentaire pour une organisation comme le Parti Communiste Français, qui place le respect des valeurs démocratiques au cœur de ses statuts et de ses résolutions.

J’ai par ailleurs, à plusieurs reprises, assuré que je m’en remettrai sur ce point au choix de la Conférence nationale de notre Parti en application de nos statuts, avant le vote des militants prévu les 16, 17 et 18 juin prochain. C’est ce que j’ai fait.

Ma proposition de candidature est donc restée inchangée sur le fond comme sur la forme. J’ai redit, lors de la Conférence nationale, les deux priorités que je plaçais au cœur de ma démarche :

Le besoin pour le Front de gauche, comme outil de rassemblement à gauche, de faire monter dans l’ensemble du peuple de France, l’exigence de mesures indispensables pour un changement réel dans notre pays, et pour améliorer la vie du plus grand nombre. Je pense plus particulièrement à la maîtrise financière et au carcan européen.

La nécessité pour le Front de gauche d’être le moyen d’implication populaire dans le débat politique, le lieu d’élaboration collective des contenus de la transformation sociale et écologique. Cet enjeu essentiel exige de rompre avec le formatage des pratiques politiques actuelles, qui jouent sur la personnalisation et la médiatisation artificielle au détriment d’une démarche novatrice d’implication du plus grand nombre.

Malgré cette volonté de clarté continue sur ma démarche, au service de la volonté de rassemblement au sein du Front de gauche exprimé par notre parti, le débat légitime qui anime les communistes sur les différentes propositions soumises au vote s’est quelquefois égaré depuis la Conférence nationale. Allant chercher dans le registre du manichéisme, agitant la menace que ma désignation briserait le Front de gauche, des argumentaires simplistes essaient de faire renaître des clivages que nous avions alors réussi à surmonter. Ils sont en décalage profond avec la teneur des échanges des communistes. De même, des réactions insistent désormais sur le caractère « déplacé » des soutiens de certains militants communistes à ma candidature. Il y a quelques semaines, j’étais caricaturé en « marionnette au service de la direction ». Voilà que je serais subitement devenu un fossoyeur instrumentalisé par une autre « partie » des militants communistes.

Est-ce ainsi, par des accusations répétées, que nous concevons le respect des convictions, des engagements et de la parole de chaque militant communiste au sein de notre maison commune ? Ou s’agit-il simplement de faire diversion pour déplacer le débat sur les interprétations fantaisistes des uns et des autres ?

Ces jugements à l’emporte-pièce se situent à l’opposé de notre volonté de rassembler tous les communistes dans la perspective d’un engagement total de tous dans les échéances à venir. Je le redis avec force : il n’y pas de bons ou de mauvais communistes. Les convictions des uns et des autres ne méritent ni raccourcis ni interprétations.

Pour alimenter la réflexion décisive des adhérents de notre parti sur les choix pour 2012, il n’est pas nécessaire de les infantiliser ! Je crois qu’avec leurs valeurs, leurs convictions, leur expérience, ils méritent mieux que des échanges fondés sur la stigmatisation et le chantage.

Quant à l’argument disant que ma candidature ferait courir un risque à l’accord législatif, il me semble, pour le moins, fallacieux. Cela voudrait dire que cet accord n’a été réfléchi et discuté que dans le cadre d’une seule possibilité de candidature à la présidentielle. Or, cela n’a jamais été donné comme cela. Affirmer aujourd’hui cette condition reviendrai a posteriori à dire que mon offre de candidature était construite sur un leurre. Quel mépris pour mon engagement et plus largement pour celui de tant de communistes ! Cette référence à un corsetage de l’accord législatif avec les autres forces du Front de Gauche s’apparente à une forme de pression envers les communistes, il écarte aussi le débat de fond sur la conception du Front de Gauche.

Nous pouvons difficilement nous engager à construire du neuf avec de telles pratiques dans l’exercice démocratique au sein de notre parti. Alors que le choix très majoritaire des délégués à la Conférence nationale a été fait pour garantir la souveraineté des communistes sur leur choix, il est totalement contre-productif d’essayer désormais de les diviser en jetant de tels doutes. Pis encore, ce type d’argument est à l’opposé de l’éthique même de notre rassemblement, fondé sur la transparence d’une démarche collective et citoyenne.

Je le répète, mon offre de candidature ne souffre d’aucune sorte d’instrumentalisation. Elle est dépassionnée, sincère, dénuée de considérations boutiquières sur les agissements supposés des uns et des autres. Je crois d’ailleurs m’être astreint quant à moi à la plus grande transparence sur le sens de ma démarche et sur ma conception du rassemblement au sein du Front de Gauche, comme du rôle que doit tenir notre parti dans ce cadre collectif, et sur mon attitude si ma candidature n’était pas retenue.

Je le réaffirme, c’est au service du Front de Gauche et de sa réussite que s’inscrit ma candidature. Je m’engage à porter le programme populaire et partagé et une ambition commune sur les législatives, dans le respect des partenaires et avec une pleine existence du PCF. Aussi, j’appelle les communistes à se prononcer librement, en conscience, sur les choix qui leur sont offerts. J’appelle solennellement tous les communistes à s’investir, quel que soit leur choix, lors du vote des 16, 17 et 18 juin… et bien évidemment après !

André Chassaigne

Cantonales 2011: Michèle Leflon et Claude Choquet , une GAUCHE DE LUTTE dans une vallée qui souffre !

                               Symbole des Ardennes qui souffrent , la candidature de Michele Leflon (PCF) et de son suppléant Claude Choquet ( militant du mouvement social sans appartenance politique) a été annoncée ce matin à Monthermé ...sous le buste de JB Clément ! L'équipe formée par le médecin anesthésiste et l'ouvrier métallurgiste va chercher à rassembler LA VRAIE GAUCHE DE COMBAT pour ouvrir de nouvelles perspectives politiques au sein du conseil général des Ardennes .
Les vallées de la Meuse et de la Semois se meurent : il faut d'abord agir avec les habitants en priorisant les actions pour l'emploi et pour la solidarité ! L'intérêt général doit être le seul guide des élus de la vraie Gauche : les aides publiques ne peuvent être que transparentes et controlées !
Gratuité des transports scolaires , graduation des aides aux familles pour la restauration scolaire ,réindustrialisation du territoire ,PNR, refus de la tutelle de l'Etat sur les départements ...tous les sujets qui touchent la population ouvrière de ce canton seront au coeur de la campagne de cette équipe rassembleuse de tout l'éléctorat de Gauche !
CREER UNE VRAIE OPPOSITION DE GAUCHE AU SEIN DU CONSEIL GENERAL , c'est possible : l'Histoire de ce canton populaire le montre ....de JB Clément à René Visse , en passant par Théophile Sauvage ( qui avait fondé la CGT en 1905 à Monthermé!) ...." le contrepoison est entre vos mains, camarades" avait coutume de déclarer Th.Sauvage , en Mars prochain , il sera aussi dans les urnes !! DEBOUT LA VALLEE QUI SOUFFRE AVEC MICHELE ET CLAUDE .

PCF: 90 ans d'une histoire militante ....

LIVREpcf
Le livre de Didier Bigorgne sur le PCF dans les Ardennes vient de sortir : intitulé "LES COMMUNISTES DANS LES ARDENNES" , il peut être commandé au siège du PCF08 ( tél.0324564043) , ou encore -si vous souhaitez une dédicace de l'auteur, lors de la présentation publique de l'ouvrage qui aura lieu le MARDI 21 DECEMBRE, à 18h30, hôtel de ville de Mézières !
Ce livre est un document de l'Histoire politique des Ardennes et du PCF : ....porter un regard sur le PCF , c'est écouter la respiration de la société. Même si on l'a réguliérement présenté( à tord) comme "inféodé à Moscou" , le communisme a une histoire bien française ....qui n'est pas finie !!!
Ce livre comporte de nombreuses illustrations contemporaines sur ceux qui ont animé les luttes du mouvement ouvrier de 1920 à 2010 ! voilà un beau cadeau de Noel à offrir à toutes les ARDENNES QUI SOUFFRENT ( prix = 15 euros) , c'est à dire à tous les ardennais qui veulent VIVRE ET TRAVAILLER AU PAYS !

90° anniversaire du PCF : "LES COMMUNISTES DANS LES ARDENNES", un livre de Didier Bigorgne.

                               A l'occasion du 90° anniversaire de la création du PCF, la fédération des Ardennes a confié à l'historien Didier Bigorgne la rédaction d'un livre-documentaire qui retrace la biographie de militants communistes ardennais de 1920 à nos jours .
C'est en effet en décembre 1920 , au célèbre congrés de Tours, que les délégués décidèrent majoritairement de créer le PARTI COMMUNISTE FRANCAIS .
Ce livre comporte de nombreuses illustrations : on peut le commander en souscription pour 12 euros jusqu'au 15 décembre ( envoyer votre chèque à PCF , 12 rue Jacquemart Templeux 08000 Charleville-Mézières) , puis il sera en vente dans les maisons de la presse pour 15 euros .
Un document important pour mieux comprendre l'Histoire de la Gauche dans les Ardennes .

Charleville-Mézières : LE SIEGE DU PCF VANDALISE !!!

                               DANS LA NUIT DU 29 AU 30 OCTOBRE , des individus ont bombardé de détritus la façade du siège ardennais du PCF , rue Jacquemard Templeux à Charleville-Mézières !
Outre l'absence de courage de ces casseurs qui agissent de nuit , on peut s'interroger sur les commanditaires de cette agression gratuite : FAUT-IL Y VOIR LA CONCEPTION SARKOZYENNE DU DIALOGUE POLITIQUE ET SOCIAL ?____
L'engagement calme , mais déterminé des élus et militants communistes POUR LE RETRAIT DE LA LOI SUR LA RETRAITE A 67 ANS , est-il visé
??
Les menaces et agressions n'empêcheront pas les communistes de continuer - AVEC L'ENSEMBLE DU MOUVEMENT SOCIAL, leur combat pour une retraite à 60 ANS A TAUX PLEIN !
La fédération des Ardennes du PCF demande au Préfet du département d'assurer la sécurité des partis d'opposition ....comme il le fait pour d'autres .

ADHERER AU PCF POUR DEFENDRE NOTRE SYSTEME SOCIAL , voilà une réponse politique efficace !!! soutenez la GAUCHE DE TRANSFORMATION SOCIALE à l'adresse suivante : pcf08@wanadoo.fr

RETRAITES ARDENNES : la pression monte , encore 5000 manifestants ce matin !

                                                              Rien n'est joué , tous ensemble , on va gagner : prés de 5000 ardennais ont encore arpenté les rues de Charleville-Mézières ce matin , de la place Ducale à la Préfecture pour exiger LE RETRAIT DE LA LOI SUR LA RETRAITE A 67 ANS !!
Le soutien au mouvement prend de l'ampleur contrairement aux déclarations gouvernementales : les appels à la grève générale se multiplient pour lundi et la manifestation du 19 octobre sera vraisemblablement HISTORIQUE ! Comme il y a 4 ans contre le CPE , la solidarite inter-générationnelle s'est mise en marche et les jeunes ont bien compris qu'ils étaient les premiers concernés par ce recul de civilisation sur les retraites : comment peut-on donner 2 années de plus à son travail alors que prés de 25% des moins de 25 ans sont déjà sans emploi ???
LA SEMAINE PROCHAINE SERA DETERMINANTE : le pouvoir doit écouter le PEUPLE ...à défaut il sera sanctionné ! TOUS ENSEMBLE JUSQU'A LA VICTOIRE !

PCF : pour donner une perspective politique de classe aux luttes sociales , rejoignez-le , c'est le moment !

affiches 005 Retraites, emplois, salaires, services publics ...etc ...la droite sarkozienne casse tous les acquis républicains de notre pays !
Pour vitaminer la GAUCHE dans son ensemble , il faut redonner plus de poids au PARTI COMMUNISTE : sa capacité d'analyse , le dévouement reconnu de ses militants et de ses élus , son combat inlassable pour l'unité populaire contre la domination de l'argent ...voilà des éléments pour mesurer l'apport original et incontournable du PCF dans l'histoire de la FRANCE !
REJOINDRE LE PCF pour changer la vie , pour un projet politique vraiment DE GAUCHE , c'est le moment ! marx
....parce que si vous continuez à vous désinteresser de la politique , la droite -elle, s'en occupe tous les jours et çà fait mal les nouvelles lois votées uniquement en faveur des plus riches !!!! Vous pouvez contacter la fédération des Ardennes à : pcf08@wanadoo.fr

RAGUET : autopsie d'un carnage social et d'une "reprise" suspecte !

rag1Société florissante pendant des décennies , Raguet SA à Monthermé et Bogny sur Meuse (08) , vient de vivre des mois de déclin soigneusement organisés par le patronat local ! Au final , cette tragédie industrielle et sociale se concrétise par UNE TRIPLE PEINE POUR LES OUVRIERS :
1°) il y a eu 134 licenciements en un an ! ...et les 61 suppressions d'emploi accordées la semaine dernière par le tribunal de commerce de Sedan au repreneur (une holding polonaise) semblent contradictoires avec le maintien des 85 emplois annoncés !!!! "c'est du n'importe quoi " sur le plan judiciaire !
2°) pour les "50 rescapés" , c'est à dire les salariés qui ont accepté une baisse significative de leurs salaires , tout en comprenant leur désarroi, faut-il rappeler que - partout, de tels marchés de dupes ont toujours conduit à la délocalisation rapide des entreprises ! la holding polonaise METCAP ( spécialement créée pour se substituer à FORGEX , société elle-même en redressement judiciaire!!) ne va-t-elle pas bénéficier de toutes les exonérations de charges sociales et fiscales patronales prévues dans la ZONE FRANCHE ARDENNES ???!!! ....autrement dit, la masse salariale de la nouvelle entité va fondre comme neige au soleil: il n'y avait pas besoin de baisser les salaires !! merci la droite ! ...et les profits de METCAP partiront en Pologne !....pour être redistribués où ?
3°) les habitants de Bogny et de Monthermé constituent le troisième volet des grands perdants de ce marché de dupes : en tant que contribuables , leurs communes vont perdre taxe professionnelle , taxe foncière et autre impôt sur les sociètés ( selon les normes de la zone franche!!) et il faudra bien trouver les recettes correspondantes dans la poche des contribuables locaux .
LES ARDENNES ZONE FRANCHE VONT-ELLES -UNE NOUVELLE FOIS, SERVIR LES INTERETS DE CAPITALISTES PEU SCRUPULEUX ? faut-il rappeler qu'une holding est une société qui a pour vocation de regrouper des participations dans diverses sociétés avec un minimum de capital ! certains parlent des holdings "comme arme suprême contre l'impôt" : c'est vraisemblablement l'objectif de METCAP qui n'a pas de projet industriel identifiable !! s'agit-il de renflouer Forgex en passant par la Pologne ???
Conclusion provisoire : le jugement du tribunal de commerce de Sedan n'obéit-il pas à une "commande politique" ? y a-t-il dans ce dossier des aides publiques secrétes (outre l'Etat par exonérations interposées, CADEV région? Conseil général ?...) : la question mérite d'être posée tant le jugement est incohérent sur le plan du droit comme sur le plan industriel !!!
LES ARDENNES , NOUVEAU PARADIS FISCAL POUR DE VRAIS FAUX ENTREPRENEURS !!!!!!! Comme l'écrit le maire de Bogny sur son blog , "il faudra être vigilants au regard des promesses d'investissements" ! vous allez vérifier comment , Monsieur le Maire ? il faudra consulter le bilan à Varsovie !

RETRAITES : entre 9000 et 10000 manifestants à Charleville-Mézières (08) !

                                                              Malgré les mensonges du gouvernement et la désinformation médiatique organisée , la mobilisation pour la défense de la retraite à taux plein à 60 ans s'est amplifiée par rapport aux précédentes : ainsi, dans les Ardennes , presque 10000 personnes ont défilé à Charleville-Mézières , bloquant le centre-ville pendant plus de 3 heures !
Salariés du public comme du privé , actifs et retraités, jeunes travailleurs et lycéens : la détermination de toute une population se renforce de manifestation en manifestation !
Les 4 parlementaires UMP ardennais ( Poletti, Warsmann, Huré et Laménie) qui continuent " à ne rien voir " en votant la retraite à 67 ans , DOIVENT ETRE SANCTIONNES ! d'ailleurs , le siège de l'UMP de l'avenue de Gaulle a été copieusement sifflé et bombardé pacifiquement d'oeufs .

La lutte continue dans la rue , dans les entreprises et au Parlement où les élus communistes ont déposé une loi alternative visant à faire PAYER LE CAPITAL et les revenus financiers pour garantir durablement la retraite à 60 ans ! TOUS ENSEMBLE , ON PEUT GAGNER : les cheminots et les territoriaux ardennais ont déjà décidé de passer à la vitesse supérieure en votant UNE GREVE RECONDUCTIBLE ! Bloquer le pays pour bloquer la fausse réforme ...voilà une idée qui prend forme !!
Une grande banderole résumait bien la situation dans la manifestation ardennaise : " SARKOZY,WOERTH,FILLON, BESSON ....marionnettes de la finance....VOUS MASSACREZ LES RETRAITES,la SECU,L'EDUCATION, LA JUSTICE, LES SERVICES PUBLICS ! VOUS CREEZ VOLONTAIREMENT DE LA TRISTESSE, de LA MISERE, DE LA PEUR, DE LA HAINE : C'est VOUS LES TERRORISTES."
CE N'EST QU'UN DEBUT , on ne lâche rien ....avis à la droite et au Medef !

DEHORS LA BANDE A RIQUIQUI !

w1L'ACTUALITE RESUMEE EN 2 IMAGES ! DEBOUT LA FRANCE QUI SOUFFRE !

RETRAITE A 60 ANS : invitation au débat !

invitation_juillet
Venez nombreux ce jeudi pour découvrir les propositions argumentées du PCF concernant la retraite à 60 ans : l'allongement de la durée de la vie ne génère pas obligatoirement un allongement de la durée du travail ! il s'agit d'un choix politique de la droite , car -financièrement, d'autres solutions sont parfaitement possibles ...à condition de taxer un peu plus le capital !!! L'âge de la retraite , c'est un problème de répartition des richesses produites , pas de durée de vie .

RETRAITES A 60 ANS : ce n'est qu'un début ,continuons le combat !

24061 Les énormes mobilisations sociales du 24 juin créent de nouvelles perspectives politiques dans notre pays : TOUS ENSEMBLE ON PEUT OBTENIR LE RETRAIT DU PROJET SCELERAT DE LA DROITE sur la retraite à 67 ans !
Les communistes sont en première ligne de cette lutte contre les forces du capital qui veulent asphyxier les acquis sociaux de notre République !
UNE DATE A RETENIR SUR VOTRE AGENDA : à Charleville-Mézières , le PCF ORGANISE UNE SOIREE-DEBAT SUR LES RETRAITES LE JEUDI 8 JUILLET, à partir de 18H30, salle de Nevers . Yves DIMICOLI, économiste ,membre du conseil national , présentera le projet de loi alternatif sur les retraites qui sera déposé par les parlementaires communistes à la rentrée . Venez nombreux : d'autres choix sont possibles !!! S'informer pour mieux mobiliser , c'est utile !

LE PCF DEMANDE LA DEMISSION DU MINISTRE WOERTH .

bettancourt Les semaines se suivent et se ressemblent : qui ternit l'image de la France ? ......aprés l'avion du sous-ministre Joyandet, les cigares de Blanc payés par les contribuables, la double paye de Boutin ou encore la condamnation pour racisme de Hortefeux , voilà l'ex-ministre du Budget ,devenu ministre de la contre-réforme des retraites , au coeur d'un nouveau scandale d'Etat !
Suite aux révélations du site MEDIAPART ( allez le visiter) , le ministre a d'abord démenti toute implication dans l'affaire Bettancourt - la milliardaire héritière de l'Oréal , chez qui Madame Woerth travaille depuis 2007 , dont certains propos laissent entendre un non respect des lois fiscales de notre pays !!...puis notre ministre annonce lui-même que sa femme va démissionner ....et - cerise sur le gâteau, Mme Bettancourt informe la presse du "rapatriement" de comptes bancaires placés à l'étranger !!??
On peut donc légitimement se poser la question d'une fraude fiscale réalisée "à l'insu de son plein gré" par cette brave milliardaire qui arrose régulièrement les candidats UMP pour financer leurs campagnes électorales ( ex. Sarkozy, Pécresse et ...Woerth : c'est dit dans Mediapart !) .
ewN'y a-t-il pas conflit d'intérêts entre la fonction de Madame Woerth et celle de son ministre de mari ???
La République " irréprochable" annoncée par le candidat SARKOZY en 2007 , ne devient-elle pas jour aprés jour une république bananière qui salit la France et ses traditions républicaines . CARTON ROUGE , tous dans la rue le 24 pour exprimer notre colère et chasser cette politique indigne d'une nation moderne !

PCF : ON LÄCHE RIEN !

laurent A l'issue du congrés d'étape de ce week-end , Pierre LAURENT a été élu à la tête du parti en remplacement de MG Buffet . Une nouvelle fois, les médias ont hurlé à la mort du PCF ....alors que les 600 congressistes ont choisi - dans leur diversité, d'accentuer le combat politique pour rassembler inlassablement la Gauche pour changer vraiment la vie .
" LE CHOIX DE CONTINUER A S'APPELER COMMUNISTE ET A LE REVENDIQUER , INDIQUE NOTRE CONCEPTION PROFONDE DE L'HUMANITE" , a affirmé MG Buffet , qui va pouvoir maintenant se consacrer pleinement à son mandat parlementaire .
Le congrés du PCF appelle les français à entrer en résistance immédiatement dans 4 directions prioritaires : 1) Mobilisation totale sur les retraites jusqu'au retrait du projet . 2) La défense des services publics est une priorité nationale des communistes . 3) Défense de l'Education nationale sacrifiée par la droite . 4) Solidarité avec les peuples européens contre les méfaits de la crise du capitalisme .
L'offensive sarkozyste est si dure pour la majorité du peuple qu'il n'est pas question pour le PCF d'attendre les échéances électorales de 2012 ...et Pierre Laurent de lancer un appel à tous les gens de GAUCHE pour participer de suite à toutes les mobilsations sociales , dés ce 24 juin .
Alors que beaucoup ont perdu confiance dans l'avenir et se sentent délaissés par la politique , l'ambition des communistes reste intacte : c'est aux citoyens de construire le rassemblement populaire pour changer la vie ,face aux faillites des réponses capitalistes de la socièté de l'argent-roi ! adherez DEBOUT LES ARDENNES QUI SOUFFRENT , comme dit la chanson , "on lâche rien" , c'est le moment de rejoindre les rangs du parti de l'UNION POPULAIRE .

- page 1 de 2