interco08 Pauvres Ardennes : hier , devant la préfecture , élus de droite et du PS ont donné dans la guignolade à l'occasion de la réunion qui devait réviser la carte intercommunale ...établie depuis le 16 décembre 2011!!

Alors que la droite du conseil général vient avec fourberie de subtiliser presque UN MILLION d'euros aux communes de Sedan et de Charleville-Mézières ( et que les élus PS n'y ont vu que du feu !! voir article précédent) , les maires des 2 plus grosses villes du département sont allés faire du "lobbying" à Paris pour utiliser l'intercommunalité afin de justifier leur projet sans perspectives de fusion Sedan-Charleville-Mézières !

LE GIGANTISME EST-IL COMPATIBLE AVEC LA DEMOCRATIE DE PROXIMITE ? alors qu'il n'existe aucun projet réel entre Sedan et Charleville , à qui va-t-on faire croire qu'il y a moins de chômeurs , plus d'entreprises et de services publics dans les gros territoires ??? la moitié des zones d'activités ardennaises - créées à grand frais par les uns ou par les autres , reste vide ! ...et la zone franche , soutenue par la droite et le PS , n'a apporté aucun emploi et a appauvri les collectivités locales en supprimant des recettes fiscales !

L'expérience montre que tout regroupement inutile se traduit toujours PAR DES SUPPRESSIONS D'EMPLOIS ET DE SERVICES PUBLICS !

LA POLITIQUE DU SPECTACLE , CA SUFFIT : à l'heure où des centaines d'emplois sont menacés dans les Ardennes ( Electrolux, Visteon ,Tecsom , Sae, Ackers, Drumel ...etc...) , C'EST L'INTERET GENERAL qu'il faudrait défendre avec une politique de redressement industriel audacieuse pour nos territoires , s'appuyant sur des investissements structurants pour l'avenir !

A tour de rôle , les élus de droite et du PS s'accusent de déni de démocratie : de qui se moquent-ils ? à force de se mentir ...ils se tiennent par la barbichette de la médiocrité et ne protègent que leurs intérêts personnels de petit pouvoir !

Les Elus PCF de Sedan et de Charleville-Mézières ont fait remarquer qu'il serait plus cohérent d'attendre la révision de la loi sur la réforme territoriale promise par Hollande (!!) , mais surtout qu'il n'y a aucune continuité territoriale , ni projets économiques entre les 2 villes ! peut-on parler de développer des services publics de proximité dans une agglomération de presque 140000 habitants ( la moitié de la population ardennaise ) qui dominerait tous les autres territoires ? quid des incidences fiscales ???

Historiquement , c'est bien Charleville-Mézières qui a contribué à la création de la ZI de Tournes , alors que Sedan est tourné vers Bazeilles et Carignan : voilà des territoires cohérents !

ET SI ON DEMANDAIT LEUR AVIS AUX PREMIERS INTERESSES , C'EST A DIRE AUX HABITANTS DES ARDENNES .... comme le propose le programme du Front de Gauche !

..." Tout changement du périmètre des services publics sera décidé aprés consultation du peuple . La décentralisation sera organisée en fonction du principe de proximité permettant d'optimiser les décisions publiques dans le sens d'une plus grande satisfaction de l'intérêt général ..."

DEVELOPPER LES COOPERATIONS EN REFUSANT LA MISE EN CONCURRENCE DES TERRITOIRES ET EN CONSULTANT LES HABITANTS , voilà une proposition démocratique du Front de Gauche !