merkhollandeAujourd'hui à Reims, le 50 °anniversaire de la réconciliation franco-allemande a servi de prétexte à François Hollande pour essayer de faire oublier un élément essentiel de son programme :

..." JE RENEGOCIERAI LE TRAITE EUROPEEN ISSU DE L'ACCORD DU 9/12/2011 EN PRIVILEGIANT LA CROISSANCE ET L'EMPLOI , ET EN REORIENTANT LE ROLE DE LA BCE DANS CETTE DIRECTION . " Cette phrase est inscrite dans ses 60 propositions !



Or , les récentes discussions européennes n'ont absolument pas modifié le traité budgétaire qui vise à accroitre le pouvoir des banques et des financiers sur l'ensemble des peuples !

Contrairement aux affirmations de Hollande , la règle d'or budgétaire est un outil de domination du capitalisme mondialisé : elle va servir à museler les souverainetés nationales de tous les Etats européens , conformément aux objectifs du traité de Lisbonne !

Rappelons que le traité de Lisbonne , rejetté en France par référendum en 2005 ( puis imposé par Sarkozy au Parlement!) , concentre toutes les impasses du capitalisme de notre époque : il entretient les dérives autoritaires de l'Union européenne en concentrant le pouvoir entre les mains d'institutions non élues !!! il encourage le libre-échange au détriment de la justice sociale et de l'environnement , au nom de l'argent-roi !

Autrement dit , ON NE PEUT PAS FAIRE UNE POLITIQUE DE GAUCHE DANS LE CADRE DES TRAITES EUROPEENS ACTUELS : il faut tout renégocier !

François Hollande et Angela Merkel auraient-ils peur de leurs peuples pour refuser de solliciter leurs avis ??? Pourquoi ne pas organiser UN REFERENDUM EN FRANCE ET EN ALLEMAGNE sur cette question stratégique qui va engager notre avenir et celui de nos enfants ???

Une ratification parlementaire "en catimini" ,durant cet été - que semble envisager Hollande (veut-il copier Sarkozy??) , doit être combattue au nom de la démocratie : qu'en pensent les nouveaux députés PS qui avaient voté NON en 2005 ?.... à commencer par Christophe Léonard , député des Ardennes , territoire qui avait rejetté le traité de Lisbonne à plus de 60% en 2005 !!! INTERROGEONS-LE .

rigueur