forgefrance Les ouvriers de Forge-France invitent tous les ardennais à venir les soutenir demain , samedi 24/11 , à 10 h devant la mairie de Nouzonville .

Voilà le communiqué de leur CE :



«En septembre 2012, le directeur général nous a expliqué que la concurrence asiatique était trop forte, que notre entreprise n'était plus viable, et qu'il fallait procéder à une restructuration.



Nous constatons que depuis l'arrivée de cette nouvelle direction, celle-ci n'aurait pas pu s'y prendre mieux pour déstabiliser l'entreprise en affaiblissant le service commercial, en en supprimant des postes de commerciaux de terrain qui faisaient notre force depuis plusieurs dizaines d'années, sans les remplacer, en faisant elle-même les démarches commerciales et sans faire d'investissements, juste les réparations nécessaires, malgré une mise en garde du comité d'entreprise.



Le président de Forge France a orchestré cette restructuration afin de faire prospérer sa propre marque, Crosby, au détriment de celle de Sysma Forge France, éliminant du coup un concurrent tout en reprenant ses principaux clients.



Nous sommes indignés de la tournure des événements qui caractérise un système capitaliste sans état d'âme pour les 25 personnes concernées, qui se sont donné corps et âme pour leur entreprise.



Nous sommes aussi indignés que les élus locaux et instances compétentes ne nous aident pas et cautionnent une telle injustice, qui va mettre en péril le sort de 25 salariés, sans compter la sous-traitance, les commerçants et tout ce qui en découle.»

Dans mon billet du 30/09 , je vous livrais mon analyse sur la politique du groupe anglais MELROSE ( propriètaire de Forge France) qui veut supprimer 25 emplois alors que le BENEFICE NET PAR ACTION EST EN HAUSSE DE 20% !

Rappelons que les sénateurs communistes ont déposé une proposition de loi visant à interdire les licenciements boursiers ....qu'attendent donc Montebourg et le gouvernement PS pour faire voter cette loi protectrice ???....

...au plan local , même P.Cordier ( conseiller général de droite de Nouzonville) a rejoint d'une façon démagogique la proposition du PCF en demandant l'interdiction des licenciements "spéculatifs" !!!

Qu'attend le député PS Ch. Léonard pour promouvoir cette proposition ...que le PS avait votée l'an dernier quand il était dans l'opposition !! pourquoi ne répond-il pas au courrier du Front de Gauche sur cette question

ASSEZ DE PAROLES , C'EST DANS L'ACTION QUE LES TRAVAILLEURS IMPOSERONT LE CHANGEMENT DE POLITIQUE !