Plus de 1200 manifestants à Revin ( 08) aujourd'hui , pour soutenir les 419 salariés d'Electrolux ! on peut dire que l'appel lancé par les syndicats Cgt, Cfdt , Unsa et Fsu a été largement écouté : la solidarité ouvrière n'est pas un vain mot dans la Vallée de la Meuse ! Solidaires et Fo avaient aussi rejoints la manifestation , tandis que de nombreux commerces avaient baissé leurs rideaux en signe de solidarité !

Pendant 2 heures , Revin s'est transformée en ville-morte pour garder son usine Electrolux !

C'est toute une population qui a exprimé son ras le bol des licenciements boursiers : ce n'est pas le "coût du travail" qui fragilise nos industries , mais les charges financières payées aux banques et les dividendes versés aux actionnaires !

A l'image de tous les peuples européens , les ardennais se sont mobilisés contre l'austérité prônée par le traité budgétaire et ils ont montré qu'ils ne cédaient pas au fatalisme pour défendre leurs emplois !                                                               De nombreux élus de Gauche se sont aussi joints au cortège de soutien aux Electrolux , dont Ch.Léonard , député PS de la circonscription !

LE FRONT DE GAUCHE a d'ailleurs écrit au député pour inviter le PS à agir :

"Monsieur le député , ....l'interdiction des licenciements à caractère boursier aurait un avantage tout particulier dans ce dossier , puisque l'intersyndicale a présenté un projet alternatif à la fermeture. La promulgation d'une loi allant dans ce sens obligerait la direction d'Electrolux à étudier le projet ARdenneS . ...Le changement de majorité laissait supposer qu'une telle loi pourrait facilement être adoptée : une proposition de loi a été déposée par les députés du FRONT DE GAUCHE le 24 juillet . Or, à l'heure d'aujourd'hui , elle attend toujours d'être inscrite à l'ordre du jour de l'assemblée nationale. ...Aussi , il nous parait important que vous puissiez intervenir auprés du président de votre groupe à l'Assemblée nationale pour que cette proposition soit rapidement étudiée . ...."

Pour le Front de Gauche , il n'y a pas de fatalité à l'austérité et au renoncement du gouvernement à engager une politique de changement : le redressement industriel passe par UNE MOBILISATION POPULAIRE POUR CHANGER DE CAP !

Le capital ou le travail , la finance ou L'HUMAIN , Hollande doit choisir vite : le peuple de Gauche - à commencer par les électeurs socialistes , ne comprend pas ses attermoiements ! les ouvriers doivent réinvestir le champ politique pour imposer le changement ! l'heure est à l'offensive pour ne pas être les pigeons du capital !