edf L’annonce par le gouvernement socialiste de 5 % d’augmentation des tarifs EDF au 1er aout 2013 est inacceptable.

Alors que le nombre de demandeurs d’emploi ne cesse d’augmenter, que le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté progresse constamment, que le point d’indice du salaire des fonctionnaires est toujours gelé et que nombre de travailleurs ne parviennent plus à joindre les deux bouts, les gouvernants se permettent une nouvelle fois de porter un coup à nos conditions de vie.

Amputant notre budget pour les uns ou obligeant les autres à faire des sacrifices sur leurs conditions de vie, cette décision est la résultante du choix du gouvernement d’obéir aux directives européennes .

Du gouvernement sarkozyste au gouvernement Hollande, la situation ne fait que s’aggraver. Les dirigeants font le choix politique de sacrifier la population au nom de la sacrosainte politique d'austérité et du système capitaliste.

Une seconde augmentation de 5 % s’appliquera un an plus tard, faisant grimper notre facture de plus de 10 % en moins de 13 mois.

De sérieux bruits courent sur une éventuelle troisième augmentation de 5 % en 2015, ce qui porterait la hausse à 15,8 % en deux ans. A cette annonce, les actions en bourse d’EDF se sont envolées.

Les 500 plus fortunés de France se sont enrichis de 25% en un an. Il est facile de comprendre à qui profite tous les sacrifices imposés au peuple. Les grands patrons, les dirigeants, les puissants ne voient jamais leurs privilèges remis en question.

La colère monte, le peuple se rassemble, le temps approche où ces injustices ne seront plus tolérées !

La mobilisation populaire s'impose pour :

•le retrait immédiat de cette décision

•la nationalisation complète d’EDF et de GDF permettant le contrôle des prix de l’énergie

• la gratuité de l’énergie jusqu’au seuil indispensable à la dignité de chacun