DSC01789 La société Deville , fleuron industriel de Charleville-Mézières , créée en 1846 , vient d'être mise en redressement judiciaire !

Spécialisée dans la fabrication d'appareils de chauffage à bois , on apprend que la société a été victime d'une "défaillance" (??) de son principal fournisseur belge ( Nestor Martin à Couvin ) qui l'approvisionne en pièces de fonte ! ... ce qui a conduit à une chute du chiffre d'affaires ( faute de pouvoir honorer certaines commandes ) et à la cessation de paiement .

Rappelons que Deville a déjà subi plusieurs plans de licenciements ces dernières années et que le conseil général avait racheté le patrimoine foncier ...pour renflouer une trésorerie fragile !! Autrement dit , malgré les propos rassurants du directeur , on peut légitimement s'interroger sur le devenir de la célèbre "flamme bleue" : s'il n'y a pas de repreneur à court terme ( février 2014 maximum) , ne risque-t-on pas de voir - d'une part 120 emplois partir en fumée , - d'autre part que les contribuables ardennais essuient une nouvelle déconvenue sur les fonds publics investis !!!

La mobilisation du personnel s'impose .