cssa3 Depuis plus de 50 ans , l'équipe de football de Sedan a fait rêver des milliers de supporters : l'épopée des "ouvriers-footballeurs" (démarrée dans les années 50) vient de se terminer devant le tribunal de commerce ....par une mise en redressement judiciaire qui lui fait perdre son statut d'équipe professionnelle !

Ainsi , à Sedan , après les ouvriers , ce sont les footballeurs qui disparaissent sous les coups de boutoirs du capitalisme mondialisé : le football - religion des Ardennes comme le disent quelques uns ...ou opium du peuple qui a coûté des fortunes aux contribuables !!??

Depuis les années 2000 , le coût d'une équipe de football n' a cessé de croitre : et malgré le statut d'entreprise privé , ce sont bien les collectivités territoriales qui ont financé les équipements !

Rappelons qu'en 2001 , le stade Dugauguez a couté plus de 20 millions ....financés par le conseil général , la ville et la Région !! la ville de Sedan faisait cadeau de la taxe sur les spectacles au club et assurait l'entretien du stade ...pendant que le conseil général octroyait 1,4 millions de subventions annuelles !! ....outre les dizaines de milliers d'euros dépensés chaque année pour l'achat de places !

L'opacité des subventions publiques ,( ainsi que la gestion peu transparente du club ), a toujours posé question pour les élus du PCF du sedanais qui se sont abstenus , à l'époque ,de voter l'engagement massif de fonds publics !

Aujourd'hui , les "Vert et Rouge " laissent une ardoise de 8 millions et n'ont pas trouvé de "repreneurs" du fait du désengagement des collectivités territoriales qui sont elles -mêmes exangues financièrement !!

....mais les contribuables ardennais vont continuer à payer un stade de 24000 places , vide et inutile !! plusieurs dizaines de MILLIONS d'euros de fonds publics ont été engloutis ...alors qu'aucune étude sérieuse n'a jamais prouvé que le football était un vecteur de développement économique ( contrairement aux affirmations démagogiques de beaucoup d'élus!) ! .... malheureusement , l'état économique de la ville de Sedan tendrait à prouver le contraire ...ce qui augure mal du "mariage" entre Sedan et Charleville-Mézières concocté "démocratiquement"(sic) par les seuls maires des 2 communes HORS LA CONSULTATION DES POPULATIONS CONCERNEES !