Même le prix de la Guiness est en baisse dans les célèbres pubs irlandais ...tellement les clients sont devenus rares à cause du chômage massif ( plus de 14% de la population active) qui sévit dans ce beau pays ! tête de pont européen du capitalisme américain , l'Irlande était présentée comme le symbole de la réussite économique européenne ! aujourd'hui, tous les clignotants sont au rouge et les entreprises quittent le pays (pour la Pologne par exemple) malgré une fiscalité trés avantageuse : l'impôt sur les sociétés n'est que de 12.5% !
La faible tradition syndicale fait que la protection sociale est trés modeste : ainsi, les demandeurs d'emploi touchent environ 8OO euros par mois (quelque soit leur revenu antérieur) ..alors que le coût de la vie est plus élévé qu'en France ! ...les files d'attente sont longues devant les soupes populaires ou les centres de santé dont la plupart sont tenus par. ..l'Eglise ,faute de formalisation de la solidarité étatique et républicaine !
Un plan d'austérité draconien a été mis en place par le gouvernement qui est aux ordres de la commission européenne (n'a-t-on pas obligé les irlandais à revoter oui au traité de Lisbonne!) : baisse des salaires, des retraites (déjà insignifiantes) ,suppression de postes dans la fonction publique ...bref, les traditionnelles recettes inefficaces de la droite et de la social-démocratie qui visent à faire payer les peuples au lieu et place des multinationales et des banques !                                Les moutons noirs vont-ils reprendre du poil de la bête ??? il serait temps que les forces populaires européennes s'unissent pour résister et combattre la capitalisme mondialisé car -comme vient de le déclarer un commissaire européen , L'AUSTERITE IRLANDAISE EST UN EXEMPLE A SUIVRE POUR LA GRECE !...sans résistance , le capital n'hésite devant aucune provocation ! Malgré la beauté de ses paysages et la gentillesse chaleureuse de ses habitants , l'Irlande souffre d'une politique fiscale exclusivement favorable aux grosses sociétés mondialisées : cela démontre bien que l'attractivité fiscale n'assure pas le développement économique ,comme le prétendent tous les défenseurs de la pensée unique !