La colère s'exprimait aux quatre coins de la ville aujourd'hui pour protester contre la politique d'austérité de la droite qui casse tous nos services publics ! A l'hôpital, prés de 200 grévistes ont envahi les locaux administratifs pour dénoncer les suppressions de lits et d'emplois , ce qui va à l'encontre des besoins de la population .
Environ 300 enseignants , réunis devant l'Inspection d'académie , ont ensuite défilé en ville pour demander le rétablissement des moyens pour l'école ...rappelons que la droite a supprimé 66400 enseignants en 5 ans !!! quid de la qualité de l'école républicaine pour tous :les fermetures de classes ,çà suffit
Enfin , devant le palais de justice , les magistrats en gréve ont eux aussi mis en cause la politique sarkozienne qui - outre une absence de moyens évidents pour les tribunaux, cherche à utiliser toute une profession à des fins bassement électorales !!
Faut-il rappeler que toutes ces atteintes aux services publics résultent des DIRECTIVES DE L'UNION EUROPEENNE , dont la soumission aux exigences des marchés financiers et des banques est avérée ! L'EUROPE DU CAPITAL RUINE NOTRE DEPARTEMENT , d'autres choix sont possibles pour substituer l'intérêt général aux intérêts des banques !