Les organismes sociaux ardennais étaient en gréve aujourd'hui à l'appel de plusieurs syndicats : mouvement bien suivi à Charleville-Mézières avec la fermeture de la CAF, de l'URSSAF ,de la CRAM et un accueil réduit à la CPAM!
Le personnel a mis en avant plusieurs revendications : d'abord les salaires (le gouvernement leur propose seulement 0,5% ...au 1° juillet!) , mais aussi l'arrêt des suppressions d'emplois et des heures supplémentaires obligatoires , la reconnaissance des qualifications et des conditions de travail décentes ! Une nouvelle réunion de négociation nationale est programmée pour le 5 février au ministère !
Faut-il rappeler que -malgré une hausse importante de la productivité , la CAF DES ARDENNES a -selon nos informations, plus de 7000 pièces en retard de traitement , c'est à dire (dans le jargon technocratique des dirigeants) ...8 jours et demi en valeur RNDC (recueil national des données des Caf !) : traduction pour le salarié ordinaire , cela signifie UN MOIS DE TRAITEMENT DE COURRIER EN RETARD !                                Dés lors, on comprend facilement que les conditions d'accueil des allocataires sont aussi dégradées que les conditions de travail des techniciens : IL FAUT DES EMBAUCHES !
La CPAM n'est pas mieux lotie : la direction ne vient-elle pas de fermer cette semaine pas moins de 5 bureaux ( Rocroi, Vouziers,Carignan,Vrigne aux bois et La Ronde Couture ) : où va le service public ? Le droit à la santé est menacé .
Quand à l'URSSAF , c'est encore pire ,puisque -selon nos informations, dans le cadre d'un regroupement régional , L'ANTENNE DE CHARLEVILLE serait purement et simplement supprimée (environ 50 postes) ....un nouveau coup dur pour L'EMPLOI dans les Ardennes !
ORGANISER L'INSECURITE SOCIALE , c'est le résultat des votes des 4 parlementaires UMP à Paris : Mme Poletti, Mrs Warsmann, Huré et Laménie n'ont-ils pas voté les budgets de casse du service public de la protection sociale ? SALARIES ET ALLOCATAIRES , DEFENDONS TOUS ENSEMBLE LA SECURITE SOCIALE .
Dernière nouvelle : PLUS DE 65 % DE GREVISTES A LA CAF DES ARDENNES ...c'est dire si le malaise est profond !