Bienvenue sur le blog de
Jean-charles Vanbervesseles Debout les Ardennes qui souffrent

Mot clé - ardennes pcf

Fil des billets

ARDENNES: une semaine sociale "ordinaire" !! SOPAP, RAGUET , ENIA , LA FONTE ARDENNAISE ....

raguet La droite ne sait plus quoi inventer pour masquer la gravité de la situation économique et sociale : la pédophilie des prêtres catholiques ou la burqa des intégristes musulmans sont désormais insuffisants pour masquer la réalité de la paupérisation et "distraire" le petit peuple !....même les préfets sont désormais obligés de monter au créneau : ainsi, notre préfet des Ardennes ne vient-il pas de déclarer cette semaine avec triomphalisme " L'Ardenne n'est plus dernière" ?....en emplois perdus çà nous fait une belle jambe ! on croit rêver à lire de telles déclarations qui ne veulent rien dire, dans la presse locale : une véritable mascarade idéologique !
Dans le même temps, on constate plus de 35 suppressions d'emplois à la SOPAP ( voir articles précédents) , mais Raguet ( Monthermé et Bogny sur Meuse) annonce un sureffectif entre 50 et 92 salariés ! ...et les projets de reprise sont inaudibles !!! en attendant (la lutte finale ???) , le chomage partiel précarise toujours plus les salariés !!enia
A Sedan , chez ENIA ( 203 salariés) , c'est également l'incertitude totale : 3 candidats repreneurs proposent de supprimer entre 37 et 82 postes !! ...et d'attendre la prochaine audience du tribunal de commerce ....quid de la pérennité de l'entreprise et du devenir des salariés licenciés ??
                               A La Fonte ardennaise ( usines de Vivier au court et de Vrigne aux bois) , aprés le succés du débrayage de la semaine dernière , les salariés ont obtenu une hausse de salaires de 2% et une augmentation de la gratification annuelle ! "Il n'y a eu aucune augmentation pendant 4 ans "...explique la déléguée Cfdt ! La Cfdt pose plusieurs questions sur son blog : " Est-il normal de rémunérer des anciens de 30 ans d'ancienneté au SMIC ? Est-il normal de percevoir le RSA en travaillant 156 H / mois tellement les salaires sont bas ? est-il normal d'attribuer un 13° mois aux cadres et seulement une gratification aux salariés de bas coefficient ? " . Il semblerait que les dirigeants de La Fonte Ardennaise aient une conception curieuse des relations sociales !
Chacun peut constater le gouffre grandissant qui existe entre les effets d'annonces médiatiques et les réalités de la vie quotidienne dans la France de 2010 ! L'UNITE D'ACTION SYNDICALE EST PLUS QUE JAMAIS NECESSAIRE POUR FAIRE DU PREMIER MAI UNE GRANDE JOURNEE DE MOBILISATION POUR UNE AUTRE POLITIQUE INDUSTRIELLE DANS NOS ARDENNES ! DEBOUT , TOUS ENSEMBLE : rendez-vous à Charleville-Mézières à l'espace Lebon .

SOPAP : 27 emplois supprimés à Tournes (08) !

                               Suite du triste et révoltant épisode social de la SOPAP aujourd'hui : un groupe de licenciés était reçu par le préfet à 15h , sans grands espoirs pour leur situation ....suite à la séquestration éphémère de l'administrateur judiciaire !
Certes , le repreneur allemand TUNKERS a embauché 26 personnes ( au lieu de 21 initialement prévues) , mais les 27 salariés licenciés n'ont obtenu aucune assurance quand à une éventuelle prime extra-légale de départ ! Le désespoir était perceptible quand aux perspectives de négociation avec le préfet d'un département sinistré ...le CTP (contrat de transition professionnel ) est la seule alternative proposée aux milliers de chômeurs ardennais !!! " L'Etat donne de l'argent aux banques , le conseil général en donne au football... " ...et les ouvriers
LES ARDENNES QUI SOUFFRENT SE DONNENT RENDEZ-VOUS POUR UN PREMIER MAI INTERSYNDICAL DE COMBAT : le rendez-vous est fixé à l'Espace Lebon ( rue du Petit bois) à Charleville-Mézières .

DELPHI Donchery : 60 POSTES MENACES !

Entreprise DELPHI a Donchery Le syndicat CGT du site DELPHI de Donchery(08) nous apprend qu'un CE extraordinaire s'est déroulé le 6 avril , au cours duquel la direction a officiellement annoncé sa volonté de supprimer 60 postes ! ( sur 354 salariés ) .
Pour marquer leur mécontentement, les 2 équipes ont observé une grève d'avertissement d'une heure . L'adresse suivante a été transmise à la direction : "Nous ne pouvons plus vivre dans cette incertitude perpétuelle du lendemain et voici les demandes auxquelles DELPHI doit consentir :
1) nous voulons un engagement ferme et écrit sur le maintien d'une véritable activité à Donchery ,donnant du travail pour tous jusqu'en 2015 .
2) nous voulons qu'un travail de fonds soit fait pour réduire au minimum le nombre de suppression d'emplois .
3) si licenciements il devait y avoir,nous voulons de véritables mesures d'accompagnement en plus de ce qui est déjà prévu dans l'accord de méthodes .
Une "nouvelle" mauvaise nouvelle pour l'emploi dans nos Ardennes : raison de plus pour se MOBILISER MASSIVEMENT LE 20 AVRIL ET LE 1° MAI !