Environ 250 personnes ont manifesté aujourd'hui devant l'Inspection académique à Charleville-Mézières pour protester contre les projets de fermetures de collèges ( Le Chesne notamment) ou la restructuration des lycées de Givet et de Bazeilles !

Autant sur le fonds , on comprend la légitimité des inquiétudes des parents d'élèves et des enseignants face à des projets qui -contrairement aux engagements du candidat Hollande , continuent à marquer un recul du service public de l'Education nationale , autant sur la forme , on est surpris de voir le sénateur UMP -Marc Laménie , entouré d'autres élus de droite bien connus , prendre la tête de la manifestation !!??

Monsieur Laménie qui a voté toutes les lois de casse de l'école républicaine pendant le septennat de Sarkozy , va-t-il nous faire croire qu'il serait soudain devenu avec ses amis politiques , un défenseur de l'école pour tous ??                                La droite ardennaise "décomplexée" n'hésite devant aucune démagogie pour masquer sa responsabilité dans la casse de l'école !

.....il est vrai que les atermoiements du PS lui facilitent la tâche : le maire de Sedan et le conseiller général PS, Apotheloz , ne viennent-ils pas d'accepter le transfert de la filière générale du lycée de Bazeilles vers le lycée Pierre Bayle ....au risque d'aggraver la ségrégation sociale dans les lycées professionnels ??? d'ailleurs , le PS brillait par son absence à cette manifestation !!

Pour contrecarrer la droite et la casse des services publics , une forte délégation du PCF et du Front de Gauche était venue soutenir les vrais intérêts des élèves : L'ECOLE DE LA REUSSITE POUR TOUS ! Cet objectif passe par une politique nationale de l'Education DANS UNE LOGIQUE DE SERVICE PUBLIC , pour une véritable GRATUITE et EGALITE D'ACCES AUX SAVOIRS SUR TOUT LE TERRITOIRE .

Pour le Front de Gauche , l'école n'est pas une marchandise et il faut refuser la mise en concurrence des établissements : une école émancipatrice , c'est une école qui permet l'élévation pour tous du niveau des savoirs et des qualifications reconnues nationalement !

LUTTER POUR UNE ECOLE DE QUALITE , c'est LUTTER CONTRE L'AUSTERITE IMPOSEE PAR LES TRAITES EUROPEENS .