A l'appel des syndicats du second degré (Fsu,Snes,Cgt éduc,Fo ,Sud) et des parents d'élèves(Fcpe) , plus de 200 personnes se sont rassemblées aujourd'hui à Charleville-Mézières pour protester contre la politique mise en oeuvre par la droite gouvernementale qui casse l'Education nationale .
183 postes d'enseignants seront supprimés en 2010 en Champagne-Ardennes ( dont 38 dans les Ardennes) ...alors que le NOMBRE DES ELEVES cesse de baisser , ce qui ne sera pas sans conséquences sur les conditions de rentrée !
Cette politique de recul du service public d'enseignement va se traduire par des classes surchargées (secondes et terminales à 35 élèves) , par une baisse de la qualité de l'enseignement ,par une baisse du personnel de vie scolaire (Cpe et surveillants)et une dégradation de l'aide à l'orientation ! Pour remplacer les professeurs absents (maladie ,départ en retraite..) , le ministre propose le recrutement de vacataires non formés (annonce à pôle emploi!!!) ou encore l'utilisation de personnels titulaires pour enseigner une autre matière (un prof de philo pourrait ainsi enseigner les maths !!! on croit rêver.) .
                               Au delà de cette dégradation de l'enseignement , la politique d'autonomie des établissements scolaires va aboutir à la fin des diplômes nationaux : chaque établissement évaluant de plus en plus ses propres élèves , un bac obtenu dans un lycée de province vaudra-t-il autant que celui du lycée de centre-ville d'une grande ville ou de Paris ?? autrement dit , on s'achemine vers une suppression de l'égalité des chances à l'école et vers une sélection sociale à l'américaine !!! 50000 POSTES ONT ETE SUPPRIMES DANS L'EDUCATION NATIONALE DEPUIS L'ELECTION DE SARKOZY !!!

Alors que des milliards d'euros ont été distribués aux banques et que le bouclier fiscal prive la République de milliards de recettes , on brade l'Education nationale pour des économies de "bouts de chandelle" : tous les établissements sont touchés de la maternelle au lycée ! LA FORMATION DE NOS ENFANTS EST EN DANGER : multiplions les actions de protestation , DEBOUT LES ARDENNES !