DSC01749DSC01751DSC01751 A quelques jours de l'ouverture du festival mondial de marionnettes , l'hyper-centre de Charleville-Mézières a rarement été aussi sale de tags et autres inscriptions peu esthétiques !! les commerçants semblent pour la plupart indifférents au sort de leurs vitrines , ainsi que certains propriétaires d'immeubles !! Pourquoi ce laisser-aller ....alors que ceux qui nettoient ne sont plus tagués !

Certes , la ville a engagé une politique anti-tag très timide grâce à l'intervention de Sylvain Dalla Rosa au conseil municipal de février dernier ( voir mon billet du 31/01/2013) , mais elle n'est pas responsable des commerces et des immeubles privatifs ou gérés par les bailleurs sociaux !

DSC01752DSC01753DSC01754

De nombreux citoyens sont outrés par le laxisme de la ville ,des commerçants et des syndics de copropriété : la rue piétonne ,la rue Kennedy ou encore la rue Bourbon sont les plus touchées ....c'est à dire le cœur de notre ville !!

Certains commerces ont les MEMES TAGS depuis des mois (voir des années pour quelques uns) sur les murs de leurs vitrines : la baisse des chiffres d'affaires ne sera pas enrayée avec un tel laisser-aller !!

DSC01755DSC01756DSC01758 La ville se doit d'être exemplaire en mettant en place une politique anti-tag très réactive sur les bâtiments municipaux , mais tout le secteur privé est co-responsable de cette action citoyenne !

Quelle image de Charleville-Mézières les milliers de visiteurs du festival mondial vont-ils garder en découvrant un centre-ville dégradé ??? LA PROPRETE , C'est L'AFFAIRE DE TOUS LES CITOYENS : soyons tous les ambassadeurs de notre environnement !!