0bus Le conseil communautaire de la grande agglomération vient de décider une hausse de près de 4% des tarifs des titres de transport ! ...merci pour les usagers !

Communiqué du PCF :

Les tarifs des bus augmentent, une aberration sociale et environnementale




Lors de son élection à la tête de la communauté d’agglomération Charleville/Sedan, l’UMP Boris Ravignon avait promis la stabilité fiscale. Pour les habitants du territoire il s’agit d’un marché de dupes car nous assistons à une hausse importante des tarifs.

Ainsi, le conseil communautaire du 27 mai vient de décider une augmentation, en moyenne, de 3,98% des billets pour les bus urbains. Et si on prend dans le détail, cette hausse peut atteindre jusqu’à 6,12% pour le Pass mensuel.

Tant sur le plan social, qu’environnemental, c’est une aberration. On sait, en effet, que la tarification est un élément déterminant de l’attractivité d’un réseau de transport pour constituer une alternative à la voiture.

D’ailleurs, ces dernières années, celui de Charleville-Mézières connait une stagnation de la fréquentation. Avec cette hausse, le phénomène risque de s’aggraver. C’est, par ailleurs, un mauvais coup supplémentaire contre le pouvoir d’achat. Monsieur Ravignon et la majorité des élus communautaires ont choisi de faire porter le poids de la hausse de la TVA aux usagers alors qu’ils pouvaient, raisonnablement, augmenter la taxe versement transport payée par les entreprises qui est actuellement fixée au tiers de son pourcentage maximum. Nous sommes loin des promesses électorales ou Monsieur Ravignon promettait une baisse de plus de la moitié du Pass 10 éco.

Devant cette injustice, j’ai voté contre la hausse des tarifs. J’ai par ailleurs demandé une réflexion sur le futur réseau de transport avec une remise à plat de toute la tarification afin d’engager une véritable politique de développement des transports urbains.

Sylvain Dalla Rosa , élu PCF .