pame
Malgré une grève générale de 2 jours trés suivie , la majorité socialiste ( Papandreou est président de l'Internationale socialiste) du parlement grec a osé voter un second plan d'austérité drastique , imposé par l'Union européenne et le Fmi !! honte à cette fausse gauche !
La prétendue "dette grecque" est en réalité une extorsion de fonds organisée au profit des banques et de l'euro : les intérêts obligataires fixés par les banques ces dernières semaines oscillaient entre 22 et 28 % ! la dette grecque est donc alimentée par des taux d'intérêts usuraires depuis des années ! ...et on demande au peuple de payer la note pour sauver l'euro et les banques privées !!!
"LES PEUPLES ONT LE POUVOIR ET NE SE RENDENT JAMAIS . ORGANISEZ LA CONTRE ATTAQUE " , annonce la banderole que les syndicats ont mis sur l'Acropole !
A titre d'exemple , le plan d'austérité voté instaure des baisses de salaires et de pensions , mais aussi un bradage des entreprises publiques , une baisse des allocations familiales , une hausse importante de la Tva ( de 13 à 23%!!) donc des prix , 86000 suppressions de postes publics , et un seuil d'imposition fixé à 8000 euros de revenus par an ....autrement dit , ce sont les familles les plus modestes et les classes moyennes qui sont appelés à payer les agios des banques allemandes et françaises ! un scandale .
Laboratoire du capitalisme européen , la Gréce populaire résiste contre cette politique au service de la dictature des marchés ! EXPRIMONS LUI NOTRE SOLIDARITE ET NOTRE SOUTIEN TOTAL : nous sommes tous des grecs en puissance face à l'Union européenne , instrument au service du capitalisme mondialisé !