nddl

Communiqué de la fédération PCF du Morbihan :

La fédération du PCF du Morbihan est partie prenante du collectif d’opposition au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes

Après un examen attentif et contradictoire du dossier, la fédération du PCF 56 considère que ce projet correspond à une fuite en avant du gigantisme et de la compétition entre les territoires. Ce n’est pas cette société que nous voulons.

Plusieurs aspects de ce projet nous interrogent :

- L’arrivée à saturation de l’aéroport Nantes-Atlantique dans les années à venir n’est pas démontrée sauf à considérer que le « low coast » va exploser.

- L’inscription du futur aéroport dans le projet d’une métropole du grand Nantes ne correspond pas à une vision équilibrée de l’aménagement du territoire. Quel avenir est envisagé pour les aéroports de Rennes, Angers, Lorient, Saint-Brieuc, Quimper, Landivisiau, Guipavas ? Quelle articulation avec les autres modes de transports en commun et quelle justification par rapport aux lourds investissements publics engagés pour le réseau ferré « grande vitesse ».

- Face aux nuisances occasionnées par l’actuel aéroport, et au survol trop bas de la ville de Nantes, le projet alternatif de changement d’orientation de la piste n’a pas fait l’objet d’une étude approfondie.

- La suppression de surfaces importante de terres naturelles et agricoles (plus de 1600 ha) aux portes de l’agglomération nantaise n’est pas opportune dans un contexte de disparition des terres agricoles (l’équivalent d’un département chaque année !).

- Le choix d’un partenariat public privé au détriment d’un portage 100 % public signifie que Vinci va enrichir ses actionnaires sur ce projet, notamment grâce aux 7000 places de parking prévues !

Au-delà de ces interrogations, c’est un choix de société qui est posé conciliant le droit aux transports, la complémentarité entre les différents modes de déplacements privilégiant les transports doux, la consolidation de l’industrie aéronautique, le respect de l’environnement, l’aménagement équilibré du territoire.