Plus de 200 personnes s'étaient rassemblées hier devant le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières pour assister au procés des 8 inculpés ardennais, accusés d'avoir cassé la vitrine de l'UMP , lors de la manifestation sur les retraites du 28 octobre 2010 !
Au terme d'un procès de prés de 12 heures ( le verdict est tombé aprés minuit!!) , les accusés ont été condamnés à des peines de 3 à 8 mois de prison avec sursis : ainsi , ces manifestants ont droit à une double peine ...travailler jusqu'à 67 ans et avoir un casier judiciaire !! LA CRIMINALISATION DU MOUVEMENT SYNDICAL SEMBLE ETRE LE PRINCIPAL OBJECTIF DE CE VERDICT !
Y aurait-il une justice pour le capital et une justice pour le travail ??? la question est brûlante , car l'actualité judiciaire fonctionne bien à 2 vitesses dans les Ardennes : on juge des ouvriers en moins de 4 mois parce qu'ils auraient cassé une vitrine UMP suite à une provocation policière ....par contre , il faut attendre plusieurs ANNEES pour juger les patrons-voyous de ARTIS, THOME-GENOT ou encore LCAB !!! ....sans parler de la "dépénalisation " du droit des affaires , votée par les 4 casseurs locaux de l'UMP , qui encourage désormais toutes les dérives financières au détriment de l'emploi !!
Lors des élections cantonales du 20 mars prochain , les travailleurs auront l'occasion de" juger" la politique de la droite : n'attendez pas 2012 , s'abstenir , c'est faire le jeu de l'UMP, VOTEZ MASSIVEMENT POUR LES CANDIDATS DE LA GAUCHE COMBATIVE !