Voici l'image trs parlante avec laquelle la FCPE 08 tente de mobiliser les Ardennais, via une p¿tition. Le sigle du CCSA fait r¿f¿rence ¿ l'aide d'un million d'euros accord¿ fin mars au club. Transport Mise en place hors la vue des populations concernées par les maires PS et soutenue par les élus de droite , la grande agglomération Sedan-Charleville doit voir le jour au premier janvier prochain !

Seuls les élus PCF ont évoqué le manque total de démocratie et l'absence de projet cohérent entre les deux plus grosses villes ardennaises ! aujourd'hui , nous sommes dans l'expectative la plus totale quant aux dotations financières de la future intercommunalité : c'est un véritable pilotage à vue qui s'installe ...alors que les compétences de la grande agglomération ne sont même pas connues ...alors que la présidence est déjà revendiquée par Didier Herbillon ( voir l'Ardennais du 12/10/2013 ) ! on croit rêver devant une telle anarchie qui va coûter cher aux contribuables !!

Pour éviter de graves désagréments aux parents d'élèves , Michèle Leflon ( conseillère régionale PCF) vient d'écrire à Ph.Pailla ( nouveau président PS de Cœur d'Ardenne) la lettre suivante :

"Monsieur le président,

La communauté d'agglomération Cœur d'Ardenne est, avec le Conseil Général, la seule Autorité organisatrice de transport (AOT) du département, avec une mission très lourde en ce qui concerne les transports scolaires. La transformation de cette communauté d'agglomération en une communauté beaucoup plus vaste au 1er janvier 2014 va amener à des modifications substantielles du périmètre des transports scolaires qui ne dépendront plus du conseil général : celui-ci a déjà annoncé d'ailleurs son désengagement sur tout le territoire de la future communauté d'agglomération.

Des parents, des jeunes, s'interrogent. Pourriez vous m'indiquer quelles mesures vont être prises pour assurer la continuité de ce service public ?

Les règles de gratuité sont différentes dans les deux AOT. Il me semble indispensable que l'extension du périmètre de prise en charge par la communauté d'agglomération s'accompagne d'une uniformisation par le haut des règles de la gratuité, c'est à dire la gratuité quelque soit le niveau d'étude, dès lors que la distance domicile-établissement scolaire dépasse 3 km.

Enfin, il y a évidemment des enjeux financiers dans ce domaine : des négociations ont-elles été entreprises avec le Conseil Général qui perçoit une aide de l'Etat dans sa dotation de décentralisation au titre de sa responsabilité comme AOT ? "

QUI VA DONC PAYER LES TRANSPORTS SCOLAIRES A COMPTER DU 1° JANVIER 2014 , puisque le conseil général a profité de la création sans projet de cette grande agglomération pour se désengager ? il n'y a pas que le personnel des communautés de Sedan et de Charleville-Mézières qui s'inquiète du gigantisme de la future agglo , les parents d'élèves vont-ils pouvoir continuer à utiliser un service public de première importance ?,....la mobilisation citoyenne s'impose en attendant avec impatience la réponse de Ph.Pailla !