alsace
La gauche doit être à la hauteur de la confiance des électeurs ardennais :

Après une magistrale sanction au premier tour, la droite est de nouveau battue au 2e tour. La gauche unie est majoritaire départementalement et régionalement. Cette confiance des électeurs nous confère une responsabilité importante. La sanction de la politique menée par le gouvernement est évidente. C’est un formidable encouragement pour la mobilisation sociale du 23 mars prochain. Le rassemblement de la gauche champardennaise a porté ses fruits. Les deux candidats communistes, Michèle LEFLON et Franck TUOT, sont élus. Ils seront, comme dans le mandat régional qui vient de s’achever, porteurs d’une exigence forte pour la poursuite de la mise en œuvre d’une gestion ancrée à gauche.

Dés demain, les communistes vont poursuivre leurs efforts pour remobiliser les électeurs, qui par leur abstention, ont signifié un désarroi face à l’avenir. La priorité de la majorité régionale de gauche doit être de poursuivre son action pour la relance de l’économie et la défense des services publics en étant une force de résistance face aux mauvais coups de la droite.