caf Les principaux syndicats ardennais ( Cgt, Cfdt , Fo ,Cgc ) avaient décidé de quitter le nouveau conseil d'administration de la CAF08 , lors de la séance d'installation ( voir le billet du 2/11) , pour protester contre le monopole de l'UDAF 08 ! En effet, avec le concours des représentants patronaux ( Medef et Upa ) , pour la troisième fois depuis 10 ans , le conseil d'administration est présidé par cette association théoriquement neutre puisque représentant les familles !! dans les Ardennes , à l'inverse des autres régions, l'UDAF semble être instrumentalisée par les représentants des employeurs ....cette partialité permettait d'écarter les organisations syndicales de la gouvernance de la CAF !

L'unité syndicale a permis de renverser la tendance : lors du conseil d'administration du 16/11 , 2 vice-présidences syndicales ( Fo et Cgc ) ont été élues , et surtout, un bureau incluant toutes les tendances ( dont bien sûr la CGT et la Cfdt) a été aussi mis en place ! c'est une avancée démocratique importante pour veiller à la mise en place d'une autre dynamique de politique familiale ! La vigilance sera de mise durant ce mandat , car -jusqu'au dernier moment , le Medef et l'Udaf ont manoeuvré en suscitant une candidature Cftc ....qui avait trahi dés le premier jour les assurés sociaux en votant contre la proposition de l'intersyndicale !!

La CGT et ses mandatés souhaitent qu'une part plus importante du PIB soit consacrée à la politique familiale et que les ressources de la branche famille de la Sécurité sociale soient augmentées ....ce qui n'est pas le cas dans le projet de budget 2012 préparé par le gouvernement !!

Dans les Ardennes , la suppression des exonérations de cotisations patronales ( dont même la cour des comptes doute de l'efficacité économique!!) est une proposition d'autant plus pertinente que notre département est classé en grande partie "zone franche" ....ce qui n'a créé aucun emploi et surtout ce qui prive l'Etat de recettes fiscales importantes ...donc les organismes sociaux et les aides sociales !

Rétablir les cotisations patronales ordinaires permettrait de revaloriser les prestations familiales pour pérenniser leur pouvoir d'achat ! de même , les allocations-logement devraient bénéficier d'un rattrapage exceptionnel pour compenser les hausses de loyers et de charges énergétiques ! La CAF devrait être en quelque sorte "un amortisseur " de paupérisation dans les Ardennes qui souffrent : les mandatés Cgt y veilleront .