unimaL'approche du festival mondial des théatres de marionnettes a conduit certains élus locaux à des déclarations surprenantes : 2 sujets dominent l'actualité culturelle ardennaise ,- la biennalisation du festival de Charleville-Mézières , et - la création d'un "pôle marionnettes" sur le site de l'ex-école normale (rue JB Clément) , auto-proclamée par le maire Cl. Ledoux !?
1) concernant la biennalisation, les élus PCF ont clairement annoncé leur opposition à ce projet, arguant de la fragilité des finances des collectivités locales et du maintien de la qualité artistique du festival (qui serait forcément moins financé tous les 2ans! ) . La biennalisation risque de poser plus de problèmes que les "retombées" potentielles attendues ! aen 003
2) concernant la création d'un "pôle marionnettes" sur le site de l'ancienne école normale , cette idée semble sortir du castelet de magicienne du maire de Charleville ...puisqu'elle n'a jamais été débattue ?! Ce site , CONFORMEMENT A SA VOCATION CONTENUE DANS LE PLU (plan local d'urbanisme) , n'est-il pas mieux approprié pour la construction de logements afin de redensifier le centre-ville ?aen 001 Le pôle marionnettes , initialement prévu rue d'Aubilly ( prés de la médiathèque) , est aujourd'hui un projet bouclé financièrement et techniquement autour de la réhabilitation (chère à Jacques Félix) du bâtiment Troussel (avenue J Jaurés) : modifier sa localisation va NON SEULEMENT FAIRE PERDRE DES MOIS DE TRAVAIL , mais aussi , IL RISQUE DE REMETTRE EN CAUSE DES SUBVENTIONS DEJA ACQUISES ! ...OUTRE LE COUT ASTRONOMIQUE DU "NOUVEAU" PROJET PERSONNEL DU MAIRE !!!
Il y a donc URGENCE POUR LA MARIONNETTE de réunir tous les partenaires - à commencer par les professionnels et les artistes, avec l'Etat, la région, le conseil général et la ville de Charleville-Mézières ou l'agglo (?) pour arbitrer le contenu de la politique culturelle à mettre en place !! L'AVENIR DE LA MARIONNETTE DANS NOTRE DEPARTEMENT EST EN JEU !
Bizarrement dans ce chassé-croisé de propositions inattendues , les élus PCF viennent de recevoir le soutien de la députée UMP, B. Poletti, qui -dans un courrier adressé à Sylvain Dalla Rosa , écrit : ..." concernant la biennalisation , je partage vos inquiétudes ...il me parait évident que les financeurs ne pourraient pas consacrer des subventions aussi importantes que celles allouées jusqu'à ce jour...", ..." s'agissant de la création d'un pôle marionnettes , le projet de réhabilitation de l'ex école normale semble périlleux..." et elle conclut ..."il ne faut pas perdre de temps au RISQUE DE PERDRE DES FINANCEMENTS."juillet 003
Dont acte , Madame la députée UMP, ...il ne reste qu'à convaincre le président UMP du conseil général ,ainsi que Mr Ravignon , chef de l'opposition UMP au conseil municipal ...qui viennent de soutenir le Maire sur ce projet "magique" ??? ainsi, à droite comme à gauche (sauf chez les communistes) , le positionnement des élus locaux est brouillé : AUX PROFESSIONNELS DE LA MARIONNETTE DE LEUR REMETTRE LES IDEES EN PLACE ! les artistes ne sont-ils pas les premiers concernés par les choix politiques des élus ?