sm Malgré le rejet massif du traité de Lisbonne par les français en 2005, la droite persiste et signe pour renforcer les pouvoirs de l'Union européenne , fer de lance de la dictature des marchés financiers : ainsi, Angela Merkel et Nicolas Sarkozy viennent de proposer un nouveau plan baptisé "pacte de compétitivité" ...qui est une arme de guerre contre les droits sociaux, les salaires et les retraites !! Sous la houlette de la chancelière allemande , Sarkozy envisage d'inscrire l'équilibre budgétaire dans la constitution : privatisation des services publics , exonérations fiscales pour les plus riches et abandon complet de la souveraineté nationale sont au coeur de ce projet !
La dictature financière , comme toutes les dictatures , ne mérite qu'une réponse : DEGAGE ! ce n'est pas l'euro qui doit gouverner la France .