Le faux débat actuel sur les présidentielles de 2012 a pour objectif de faire oublier l'importance des élections cantonales du 20 mars prochain : en effet, les compétences des conseils généraux touchent directement notre vie quotidienne et la droite craint le verdict des urnes plus que celui des sondages complaisants !
Territoire rural , le canton de Rumigny est le reflet d'une casse économique et sociale organisée par les élus de droite : aprés les bureaux de poste ( voir mon billet précédent) , combien de temps le collège de Liart va-t-il encore être conservé dans le cadre de la RGPP ( Révision générale des politiques publiques) ...alors même que la gratuité des transports scolaires pour tous a été supprimée par la droite ! de plus , l'explosion injustifiée du prix de l'essence pénalise encore davantage les familles !
                               Combien de temps la petite gendarmerie de Rumigny va-t-elle rester ouverte ...alors que les permanences ont déjà été réduites par manque d'effectif , malgré les promesses de Sarkozy sur la sécurité ?? il en de même pour l'antenne ERDF de Liart où il ne reste plus qu'un seul agent !
Quand aux gares , Rouvroy et Aubigny sont fermés aux personnes depuis des années et la gare de Liart assure un seul train quotidien vers Laon et un arrêt HEBDOMADAIRE (!!!!) du Charleville-Lille !...à condition de prendre son billet dans le train ,car il n'y a plus de personnel à Liart (notre photo) !
Dans tous les villages du canton , de nombreuses maisons sont soit à l'abandon , soit des résidences de vacances familiales : qu'offre ce territoire à la jeunesse ...sauf le chômage ou le RSA ? il est même difficile de trouver une station-service ! et la plupart des commerces de proximité - comme tous les services publics, sont en voie de disparition : pour faire ses courses , il faudra bientôt parcourir prés de 40kms !!! ...sur des routes que le conseil général n'a pas déneigé pendant plusieurs semaines cet hiver, pourquoi !
Héléne PIERRET , jeune femme communiste du terroir, se bat pour expliquer que d'autres choix politiques sont possibles : il faut rendre aux territoires et à la population les milliards donnés par la droite aux banques , afin d'améliorer la vie des gens et d'ouvrir des perspectives d'avenir pour les jeunes du pays ! PAS D'ABSTENTION LE 20 MARS , DONNEZ-VOUS UNE ELUE PROCHE DU PEUPLE !