DSC01577DSC01576 Contrairement aux informations diffusées par les télévisions , les manifestations organisées ce jour par les syndicats majoritaires ( CGT, FO, FSU et Solidaires) ont connu un réel succés : ainsi , à Charleville-Mézières (08) , ce sont plus de 400 personnes qui sont venues en délégation de toutes les Ardennes , pour dénoncer l'accord du 11 janvier 2013 faussement dit " de sécurisation de l'emploi" !

Constat important pour la poursuite du combat dans les prochaines semaines : le secteur privé était largement présent - les Electrolux , les PSA, les Tecsom , les Visteon ....plus de nombreux militants du sedannais , du pays d'Yvois , de Vouziers ou encore de la Vallée de la Meuse !

Malgré le mutisme organisé des médias , les explications des syndicats CGT et FO sur les dangers de retranscription dans la loi de ce projet "made in Medef" commencent à convaincre de nombreux salariés !

Rappelons les principaux griefs exprimés contre ce projet de remise en cause du code du travail :

1) Ce projet de loi est ANTI-DEMOCRATIQUE puisqu'il prétend légiférer sur un accord signé par des syndicats qui ne représentent que 38% des salariés ....alors que CGT-FO-FSU-Sud , qui le contestent sont mandatés par plus de 50 % des travailleurs !! Comment un gouvernement de Gauche peut-il envisager d'inverser les rapports démocratiques ?

2) Le contenu de l'accord fragilise TOUS LES DROITS JUDICIAIRES des salariés , notamment en minorant les recours possibles devant les prudhommes : autrement dit , ce projet rendrait le coût des licenciements encore moins chers pour le patronat ....ce qui va forcément accentuer les plans sociaux ! ...... est-ce un hasard si le Medef s'est réjoui de la signature des syndicats minoritaires



C'est bien un projet CONTRE L'EMPLOI : d'ailleurs même le syndicat de la Magistrature , ainsi que celui des avocats , soutiennent les positions des organisations majoritaires que sont la CGT, FO , FSU, et Sud ! DSC01582DSC01582 A Charleville-Mézières , aprés une prise de parole des responsables syndicaux , des barrages filtrants ont été mis en place sur l'avenue d'Arches pour expliquer aux passants les reculs sociaux contenus dans ce projet de loi ...qui sera présenté demain au conseil des ministres !! La mobilisation va donc se poursuivre dans les prochaines semaines : pour le PCF et le Front de Gauche , il convient maintenant "de détricoter pièce par pièce un accord dit de "sécurisation" de l'emploi ...alors qu'il va faire exploser la flexibilité du travail et des salaires "! DSC01574

TOUS ENSEMBLE , RAMENONS A LA RAISON UN PS TRES DIVISE SUR CETTE QUESTION : la mobilisation , c'est maintenant !