Le comité de défense de l'hôpital de Charleville-Mézières (08) est allé interpeller ce soir le nouveau directeur de l'ARS(agence régionale de santé) ! En effet, le" plan de redressement" comptable continue à s'appliquer puisqu'en juin , ce sont 16 lits qui vont être fermés ! Le conseil d'administration n'a aucune visibilité sur les budgets ...qui ne sont toujours pas votés à ce jour ??? que cache donc le gouvernement : à faire des économies sur le dos des malades ?
Alors que les besoins des ardennais sont croissants , la droite vote des lignes budgétaires en regression constante : les plus démunis n'auront bientôt plus la possibilité de se soigner . Merci Mme Poletti , Mrs Warsmann, Huré et Laménie , les parlementaires UMP locaux qui ont voté toutes les lois de recul de civilisation depuis 2007 !
A l'issue de l'entretien avec le directeur départemental, Ch.Caruzzi , responsable du collectif et élue PCF , a rendu compte du flou artistique des réponses du représentant de l'Etat !
Et d'ajouter "dans cette période de prise de conscience des méfaits de ce capitalisme et de la compromission des Etats asservis à sa cause, nous pouvons plus que jamais ,lancer le débat sur un autre choix de socièté, d'une société au service de tous, une société où les valeurs du collectif ,de l'intérêt général ,reprennent leur place. Une socièté au service de l'humain et non de la finance" .
LA SANTE N'EST PAS UNE MARCHANDISE , C'EST UN SERVICE PUBLIC QUI N'A PAS DE PRIX ! L'action de mobilisation pour la défense de l'hôpital se poursuit avec vigilance !!!