Bienvenue sur le blog de
Jean-charles Vanbervesseles Debout les Ardennes qui souffrent

écologie

Fil des billets

FUKUSHIMA : 3 ans après la catastrophe , rien n'est réglé !!

fukus Fuites incontrôlées à la centrale de Fukushima

Trois ans après, la situation à la centrale reste hors de contrôle. Les réacteurs éventrés doivent toujours être refroidis ; près de 400 000 tonnes d’eau s’accumulent dans des cuves construites à la va-vite, dont un grand nombre fuient. Les stations de traitement des eaux ne sont toujours pas opérationnelles et les fuites hautement radioactives ont déjà atteint la nappe phréatique et l’océan, contaminant gravement le milieu marin. Sur 67 poissons pêchés par Tepco dans le port devant la centrale en décembre 2013, 21 dépassaient 10 000 Becquerels/kg en césium 134 et césium 137, soit 100 fois la limite fixée par le gouvernement japonais.

L’évacuation du combustible usé du réacteur n°4, débutée en novembre 2013, devrait durer jusqu’à fin 2014. Mais il reste encore près de 2000 tonnes de combustible usé hautement radioactif sur l’ensemble de la centrale. Où pourront-elles être stockées ? Par ailleurs, l’ensemble du site reste vulnérable à un nouveau séisme de grande ampleur.

Depuis 2011, plus de 30 000 travailleurs se sont succédés à la centrale, dont plus de 26 000 sous-traitants, au péril de leur santé. Au fur et à mesure que ceux-ci accumulent des doses de radioactivité, la pénurie de travailleurs qualifiés se fait de plus en plus criante. Certains intervenants, recrutés parmi les sans-abris par la mafia, travaillent dans des conditions particulièrement indignes.

La vie contaminée

Près de 150 000 personnes déplacées suite à la catastrophe vivent toujours dans des conditions précaires. En avril 2014, Tepco cessera de dédommager ceux qui ont perdu leur travail suite à l’accident. Ce même mois, pour la première fois, l’ordre d’évacuation sera levé et les habitants du district de Miyakoji (à 20 km de la centrale) devront rentrer chez eux, bien qu’en de nombreux endroits, la dose d’exposition autorisée pour le grand public de 1 millisievert/an soit largement dépassée. Souhaitant arrêter de payer des compensations financières pour les évacués et limiter les frais des travaux de décontamination, le gouvernement entend hâter le retour dans les zones contaminées malgré l’opposition des habitants qui, à juste titre, craignent pour leur santé.

Des centaines de milliers de personnes continuent par ailleurs de vivre dans des villes et villages où le niveau de radioactivité ambiant justifierait pourtant l’évacuation. Tas de terre radioactive abandonnés au bord des routes, maisons simplement passées au kärcher, mesures hâtives : dans la préfecture de Fukushima, les "décontaminations" sont un fiasco. Les habitants non évacués ont le choix entre se voiler la face ou contrôler le moindre aliment, le moindre objet.

Interdits de jouer dehors, condamnés à porter des dosimètres, les enfants sont les premières victimes. Les enfants de la préfecture de Fukushima doivent subir un examen médical à grande échelle. Parmi les 250 000 qui y ont déjà été soumis, 74 pourraient déjà être atteints par un cancer de la thyroïde ; et pour 33 d’entre eux, le cancer ne fait plus de doute. Pour le radiologue spécialiste du cancer Hiroto Matsue, il ne fait pas de doute que tous ces cancers sont directement causés par Fukushima. Il déclare ainsi : "Depuis quarante ans que j’exerce, je n’avais jamais vu de thyroïde avec tellement de kystes et de nodules que je ne pouvais les compter. Ce n’est pas normal."

À la contamination s’ajoutent des drames humains : de nombreuses familles sont séparées, les mères ayant préféré déménager pour protéger leurs enfants tandis que leurs maris souhaitaient rester sur place.

En réponse aux risques : la censure et le mensonge

Plutôt que de prendre les problèmes à bras-le-corps et de reconnaître la gravité des faits, le gouvernement persiste dans le déni et organise le mensonge à grande échelle. Afin que Tokyo puisse accueillir les Jeux Olympiques de 2020, le Premier Ministre Shinzo Abe n’a pas hésité à mentir, prétendant que la situation restait sous contrôle et les impacts de l’accident circonscrits au site de la centrale. En décembre 2013, une loi a même été adoptée interdisant la divulgation de certaines informations "sensibles" pour cause de "secret d’État", préfigurant de nouvelles dissimulations sur l’état réel des installations nucléaires et menaçant de fait les lanceurs d’alerte de lourdes peines de prison.

Le Japon est-il condamné à vivre à son tour le déni et la dissimulation d’informations qui ont sévi à Tchernobyl ? Suite à la catastrophe ukrainienne, un programme dénommé ETHOS avait été développé par des "ONG" financées par l’industrie nucléaire, pour tenter de démontrer qu’il était possible de vivre en zone contaminée et minimiser la gravité de l’accident. Or, à Fukushima, un même programme dénommé ETHOS a été mis en place. Un de ses membres, également investi dans le suivi de la catastrophe de Tchernobyl, a même attaqué une journaliste en justice.

Par ailleurs, fin 2013, un protocole d’accord a été signé entre l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique et l’Université Médicale de Fukushima, demandant la confidentialité de toute information qui serait classifiée par l’une des parties. Cet accord rappelle tristement celui signé en 1959 entre l’AIEA et l’Organisation Mondiale de la Santé, qui empêche l’OMS de travailler de façon indépendante sur les questions sanitaires liées à la radioactivité.

EXIGEONS LA TRANSPARENCE DES INFORMATIONS SUR LES RISQUES NUCLEAIRES !

Y ardennais , A 304 ,TGV .....l'imposture politique du "désenclavement" des Ardennes !

0tgv L'arrêt ubuesque des travaux de l'A 304 n'est pas sans contradictions !! au milieu du PNR (parc naturel régional) que traverse cette autoroute , ne pas compenser plus de 200 hectares de pertes de zones humides ...ne semble pas choquer ceux-là mêmes ( comme Mr Ravignon et ses amis UMP du conseil général ) qui revendiquaient hier la création du parc naturel .... on est toujours victime de ses propres turpitudes .

Y ardennais , A 304, vrai-faux TGV .... ces réalisations , votées sans concertation avec les populations , sont ruineuses pour les finances locales ....pour quels résultats

Ces 3 équipements ont 2 points communs :

1) l'autoroute Reims-Charleville , le TGV et l'A 340 ont été cofinancés par les collectivités locales et régionales , et non pas par l'Etat seul : c'est une première en France ! Depuis 30 ans , le discours dominant des "décideurs" ( traduisez la droite et le patronat ) a prêché la doctrine du "DESENCLAVEMENT" des Ardennes , garant(?) de l' avenir du développement économique ....pour faire payer les seuls contribuables ardennais au mépris de la solidarité nationale !

2) Force est de constater l'échec TOTAL de cette doctrine : ces infrastructures n'ont créé ni emplois , ni rebond industriel ...pire , les délocalisations se sont accentuées et l'arrivée du faux TGV a fait exploser les tarifs SNCF tout en réduisant le nombre de liaisons ferroviaires !! ...alors que les 700000 usagers annuels de la ligne Charleville-Givet attendent toujours la rénovation d'un réseau qui leur est utile quotidiennement ( et qui coûterait 4 fois moins cher que l'A304 !) .

Pour l'A 304 , la politique du "désenclavement" va une nouvelle fois se terminer en cul de sac à Gué d'Hossus : tous les frontaliers savent bien qu'entre la frontière française et Charleroi ( soit 60 kms !!!) , les belges n'ont aucun projet autoroutier avant des décennies ...et la quatre voie dangereuse qui relie Couvin à Charleroi confirme nos craintes : la liaison avec l'Europe du Nord ne passe pas par Couvin ! A304

Autrement dit , cette doctrine du "désenclavement" a servi à faire croire au bon peuple ardennais qu'il existerait des solutions locales au dépérissement du territoire : un trompe l'œil politique !

Pendant ce temps-là , le capitalisme mondialisé a rayé du vocabulaire les mots de "d'aménagement du territoire" , de "planification démocratique " ou encore pire de "nationalisation" : d'ailleurs , les traités européens INTERDISENT DESORMAIS CES PRATIQUES AU NOM DE LA CONCURRENCE LIBRE ET NON FAUSSEE !....en 2005 , les Ardennes ont voté massivement NON au traité de Lisbonne , ce n'est pas un hasard !

Confondre l'intérêt général , l'intérêt électoral et les intérêts privés de quelques uns , telle est l'imposture du soi disant "désenclavement" ...un concept qui n'est pas propre aux Ardennes !

Décidemment , il est urgent que les citoyens se réapproprient la politique dans les ARDENNES , comme partout en France et en Europe .... ceux qui vivent sont ceux qui luttent !!!!!!

A 304 : l'autoroute la plus chère de France est en panne ....à qui la faute ???

0y Tous les ardennais sont scandalisés par l'arrêt du chantier de l'A 304 , suite au jugement du tribunal administratif de Chalons : l'Etat est condamné pour ne pas avoir respecté l'environnement , en ne compensant pas les pertes de zones humides ( plus de 200 hectares!) générées par le chantier !!

Dans cette affaire ubuesque , plusieurs remarques de fonds s'imposent :

1) Le seul point positif , c'est de constater fort heureusement que la JUSTICE RESTE INDEPENDANTE : elle a condamné l'Etat ....pour non respect de la loi ( un comble dans une République démocratique) !!Dans un ETAT DE DROIT , il est inquiétant d'entendre Benoit Huré ( président du conseil général 08) parler à propos de ce jugement , d'un "coup de force procédurier" : souhaite-t-il instaurer l'anarchie au mépris des règles environnementales ???

2)Dés le jugement connu , les "décideurs" départementaux ont utilisé la tactique classique du "BOUC EMISSAIRE" pour jeter un coupable aux chiens et à la vindicte populaire : il s'agit en l'occurrence d'un écologiste ...dont la seule faute est d'avoir approuvé la décision des juges ! Pour la droite , FAIRE RESPECTER LA LOI EST-IL DEVENU UN DELIT ??? on marche sur la tête . Piètre manœuvre quand on sait que- depuis des années , le patronat par CCI interposée et la droite ardennaise ont "vendu" à la population cette autoroute , soi-disant synonyme de "désenclavement" (sic) économique !!

3) Faut-il rappeler que l'A 304 a toujours fait l'objet de calculs politiciens ! ainsi , le 18 DECEMBRE 2006, un certain Nicolas Sarkozy ( qui commençait sa campagne aux présidentielles) déclarait à Charleville-Mézières :...." s'agissant de l'A304 qui doit relier Charleville à la frontière belge , je peux vous confirmer que le début des travaux aura lieu au TROISIEME TRIMESTRE 2007 et que les ardennais pourront rouler sur ce nouveau tronçon EN 2010 ..." !!!! On croit rêver en relisant ce discours de l'ex président des riches qui n'hésitait devant aucun mensonge pour gagner quelques voix !!?? ravsark

Depuis cette date , BORIS RAVIGNON et l'UMP locale ont revendiqué en permanence la "paternité " de l'avancement des travaux .....POUR ESSAYER D'EN TIRER DES BENEFICES ELECTORAUX !!!!!

L'instruction de ce dossier a donc bien été BACLEE ( ou "accélérée" ?? ) au cours de la période 2008/2011 , alors que Sarkozy et son conseiller spécial BORIS RAVIGNON rêvaient en se rasant de leur élection !!

A FORCE DE CONFONDRE INTERET GENERAL ET INTERET ELECTORAL , BORIS RAVIGNON PORTE UNE LOURDE RESPONSABILITE DANS L'ARRET PROVISOIRE DES TRAVAUX SUR L'A 304 !

On arrive aujourd'hui à un gâchis financier énorme ( les travaux sont passé de 350 millions à plus de 450 millions actuellement !!) qui conduit notre département vers le déclin ....et vers le CUL DE SAC DE GUE D'HOSSUS !

....à suivre !

ECOTAXE : demi-tour à droite ! où va le PS ?

ecotaxe Communiqué de la CGT :

Après la suspension de l’écotaxe

Pour une véritable réforme fiscale





Une fois de plus le Gouvernement recule devant les exigences patronales en suspendant l’écotaxe.

Alors que le candidat Hollande avait promis une réforme fiscale d’envergure, le changement n’est toujours pas pour maintenant. De bricolage en reculade, la crédibilité du gouvernement est plus que remise en cause.

Pour la CGT, la fiscalité de notre pays est injuste et inefficace. Elle repose pour beaucoup sur la TVA qui est l’impôt le plus injuste qui soit, sur une faiblesse de l’impôt sur le revenu, notamment pour les riches. Elle taxe plus le travail que le capital, à cela s’ajoute la kyrielle de niches fiscales, exonérations de cotisations qui représente plus de 200 milliards d’euros par an de cadeau fait aux entreprises sans aucun contrôle de l’utilisation de cet argent. Le crédit impôt compétitivité de 20 milliards/an en est le plus flagrant exemple puisqu’il profite essentiellement aux grands groupes de commerce qui ne délocalisent pas.

La CGT exige une véritable réforme fiscale, elle fait des propositions et est disponible pour y participer.

L’impôt est un moyen d’émancipation de la société. Le populisme et la démagogie sur ce sujet sont inacceptables. C’est d’ailleurs souvent les mêmes qui veulent supprimer les impôts qui réclament davantage de policiers.

La fiscalité environnementale doit s’inscrire dans une réforme fiscale d’envergure en faveur du monde du travail.

Elle doit s’appuyer sur une autre façon de travailler, de produire et de transporter les marchandises.

Les salariés concernés doivent pouvoir être entendus à partir de leur exigence de qualité du travail.

La CGT n’acceptera pas que les 80 millions d’euros par mois de manque à gagner avec cette suspension soient pris dans les poches des contribuables.

Montreuil, le 30 octobre 2013

EDF : la privatisation , vraie responsable de la hausse des tarifs !!

2edf 5% de hausse de l'électricité hier pour les ménages , puis encore 5% en 2014 ....c'est la plus forte augmentation de tarif depuis 10 ans !! ....et pourtant , on nous avait prétendu que "l'ouverture du marché " à la concurrence - exigée par l'Union européenne , devait faire baisser les prix !! GROS MENSONGE DES GOUVERNEMENTS SUCCESSIFS UMP ou PS depuis 1990 !!!!

EDF est passée d'un monopole public à la concurrence , ce qui a contraint l'entreprise à acheter des réseaux à l'étranger ( Brésil , Usa ...) : cela a conduit à des sous-investissements importants en France qu'il faut rattraper aujourd'hui et que l'usager va payer !!

Le déficit de la CSPE ( contribution au service public de l'électricité) est aussi facteur de hausse : la part la plus importante de cette taxe ( qui figure sur nos factures) est destinée au rachat des énergies renouvelables ....sauf que l'Etat a exigé qu'EDF rachète à un prix plus élevé que le marché , l'électricité produite par les éoliennes ou les panneaux photovoltaïques !! .....on parle de 5 milliards d'euros que se mettent dans la poche chaque année des sociétés qui utilisent les énergies renouvelables uniquement pour se faire des mines d'or ...aux frais de l'usager EDF !!!

EDF -dont 87% restent la propriété de l'Etat , distribue aussi des dividendes à ses actionnaires ( 2 milliards en 2012 !!) ....et c'est toujours l'usager qui paie !!

Enfin , la loi NOME - ENCORE IMPOSEE PAR L'UNION EUROPEENNE (....au prétexte que les tarifs Edf étaient trop bas pour la concurrence !!!!) , a obligée EDF à vendre un QUART DE SA PRODUCTION A SES CONCURRENTS EUROPEENS A UN TARIF PREFERENTIEL !!!.... on marche sur la tête en découvrant de telles pratiques qui sont d'ailleurs en totale contradiction avec la "libre concurrence" ....toujours payées in fine par l'usager !

A l'heure où plus de 8 millions de personnes souffrent de précarité énergétique , IL FAUT UNE VRAIE REAPPROPRIATION SOCIALE DU SECTEUR : la renationalisation d'EDF doit être un objectif majeur de la GAUCHE pour rétablir la souveraineté énergétique de la France !

Malbouffe et fraude , cheval ou boeuf ! Quid des contrôles publics dans L' Europe de la "libre concurrence" ?????

findus3

Si le scandale des lasagnes au cheval n’a pas été révélé plus tôt, c’est à cause de la «saignée» imposée aux effectifs 
de la répression des fraudes, dénonce Stéphane Rouzier, de la CGT. Un appel intersyndical à la grève est lancé pour le 21 mars.

À la tête du syndicat CGT des services de la concurrence, de 
la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), Stéphane Rouzier estime que son service n’a plus les moyens d’assurer sa mission de police 
économique.



Comment expliquer que 
la fraude, opérée en France, ait été détectée par des contrôles effectués au Royaume-Uni ?



Stéphane Rouzier. Cela montre d’abord que le système de contrôle actuel ne permet pas d’encadrer le marché économique européen ni de détecter les éventuelles fraudes qui en découlent. Autre explication, l’entreprise Spanghero est située dans l’Aude, un département où la répression des fraudes ne compte qu’un seul agent pour toute l’industrie alimentaire. C’est largement insuffisant, compte tenu du tissu économique du département.



D’où provient ce manque d’effectifs patent ?



Stéphane Rouzier. Nos effectifs ont connu une véritable saignée sous l’ère Sarkozy, réduits de 15 % en six ans, soit 560 emplois en moins. Un rapport récent relevait que de véritables contrôles ne peuvent plus être réalisés dans quarante départements. La révision générale des politiques publiques a aussi eu pour effet un éclatement de la DGCCRF en plusieurs structures, entraînant une très forte désorganisation des services. Sur les deux dernières années, la baisse d’activité a atteint 20 %, bien plus importante encore que la réduction des effectifs (– 8 %)… Moins d’agents sur le terrain, c’est moins de contrôles approfondis. Pour détecter la fraude chez Spanghero, une vérification de l’ensemble des factures d’achat et de vente des six derniers mois aurait été nécessaire. Mais nous n’avons plus de temps pour mener 
de telles enquêtes.





L’affaire touche maintenant Nestlé, et s’étend en Europe. Comment assurer la sécurité alimentaire ?



Stéphane Rouzier. Il faudrait mettre en place une réelle coordination européenne des services de police économique et sanitaire qui, dans chaque pays, doivent bénéficier de moyens suffisants. Ces dernières années, nos services ont été incités à faire de plus en plus de contrôles de routine, microbiologiques, plus simples et moins onéreux, et de moins en moins d’investigations complexes. Ce faisant, l’État préfère effectuer des contrôles sanitaires que d’exercer un véritable contrôle économique sur l’ensemble des entreprises agroalimentaires. C’est pourtant le seul moyen d’éviter une fraude de nature économique comme celle de Spanghero, dont le but était la recherche d’un bénéfice indu.



Votre ministre de tutelle, 
Benoît Hamon, s’est 
dit favorable au renforcement des autocontrôles 
par les industriels. 
Qu’en pensez-vous ?



Stéphane Rouzier. L’affaire des lasagnes montre au contraire la faillite des systèmes d’autocontrôle. Ni Findus ni son sous-traitant Comigel n’ont été en capacité de détecter qu’il s’agissait de cheval. Leur renforcement ne peut tout résoudre. Qui va contrôler les autocontrôles des industriels? Ce ne peut être la DGCCRF, qui doit sortir de la RGPP et être réunifiée. Dans ce but, nous appelons, avec l’intersyndicale (CGT, Solidaires, CFDT, FO), à une journée de grève, le jeudi 21 mars, et à une manifestation nationale des agents, le 6 avril, à Paris.

Malbouffe chez Findus : le PCF veut protéger les consommateurs !

bonfindus

Findus : le PCF dépose une proposition de loi et exige une commission d'enquête

Le scandale alimentaire de plats surgelés s'invite à la table au moment où l'Union Européenne saborde son budget en direction de la Politique Agricole Commune et l'aide aux plus démunis !



Alors que les ministres de la Consommation, de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire reçoivent les professionnels de la filière viande, la responsabilité de telles pratiques incombe aux gouvernements successifs qui, depuis plusieurs décennies, se sont refusés d'encadrer les marges et pratiques de la grande distribution, chaînes de restauration et transformateurs.

Faire mine de découvrir ces agissements est malhonnête, alors que les organisations paysannes, salariés, consommateurs, revendiquent relocalisations, traçabilité et qualité. Paysans et salariés en font une exigence à même de garantir la rémunération de leur travail.

Il est temps de stopper la double peine alimentaire des familles modestes condamnées à se nourrir à bas prix et sans garanties.



Il n'est pas trop tard pour que la gauche s'engage à garantir à tous une alimentation saine et accessible. Le PCF condamne ses insupportables pratiques et demande que clarté et justice soient faites.



Seule une ambitieuse politique agricole et alimentaire européenne serait gage de sécurité et qualité. Les parlementaires communistes et du Front de gauche déposeront une proposition de loi en faveur de l'indication géographique obligatoire des produits transformés et demanderont l'ouverture d'une commission d'enquête.

Notre Dame des Landes : "une fuite en avant du gigantisme et de la compétition entre territoires " !

nddl

Communiqué de la fédération PCF du Morbihan :

La fédération du PCF du Morbihan est partie prenante du collectif d’opposition au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes

Après un examen attentif et contradictoire du dossier, la fédération du PCF 56 considère que ce projet correspond à une fuite en avant du gigantisme et de la compétition entre les territoires. Ce n’est pas cette société que nous voulons.

Plusieurs aspects de ce projet nous interrogent :

- L’arrivée à saturation de l’aéroport Nantes-Atlantique dans les années à venir n’est pas démontrée sauf à considérer que le « low coast » va exploser.

- L’inscription du futur aéroport dans le projet d’une métropole du grand Nantes ne correspond pas à une vision équilibrée de l’aménagement du territoire. Quel avenir est envisagé pour les aéroports de Rennes, Angers, Lorient, Saint-Brieuc, Quimper, Landivisiau, Guipavas ? Quelle articulation avec les autres modes de transports en commun et quelle justification par rapport aux lourds investissements publics engagés pour le réseau ferré « grande vitesse ».

- Face aux nuisances occasionnées par l’actuel aéroport, et au survol trop bas de la ville de Nantes, le projet alternatif de changement d’orientation de la piste n’a pas fait l’objet d’une étude approfondie.

- La suppression de surfaces importante de terres naturelles et agricoles (plus de 1600 ha) aux portes de l’agglomération nantaise n’est pas opportune dans un contexte de disparition des terres agricoles (l’équivalent d’un département chaque année !).

- Le choix d’un partenariat public privé au détriment d’un portage 100 % public signifie que Vinci va enrichir ses actionnaires sur ce projet, notamment grâce aux 7000 places de parking prévues !

Au-delà de ces interrogations, c’est un choix de société qui est posé conciliant le droit aux transports, la complémentarité entre les différents modes de déplacements privilégiant les transports doux, la consolidation de l’industrie aéronautique, le respect de l’environnement, l’aménagement équilibré du territoire.

JAPON: la solidarité n'exclut pas le questionnement sur les risques du nucléaire !

chooz 003 La catastrophe épouvantable qui frappe le Japon , exige d'abord une solidarité internationale sans faille . Comment un pays aussi développé que le Japon ,aussi aguerri aux problèmes sismiques , a-t-il-pu s'exposer à une pollution nucléaire sans précédent ? autrement dit, ce tsunami relance le questionnement sur le niveau de risque inhérent à la production d'énergie par fission de l'atome !
Un examen sérieux des risques et des atouts de l'énergie nucléaire n'oppose pas des antinucléaires qui seraient adeptes du retour à la chandelle , à des pro-nucléaires prêts à irradier la planète pour satisfaire leurs manies productivistes ! UN VASTE DEBAT PUBLIC ET TRANSPARENT DOIT S'ENGAGER AUTOUR DE L'UTILISATION DU NUCLEAIRE , à commencer dans les régions où sont implantées les usines ,comme à CHOOZ , dans les ARDENNES !
Ces dernières années , la centrale nucléaire de Chooz a connu plusieurs incidents ( voir par exemple mon billet du 27/08/2008!!) , et les syndicats CGT ont exigé plus de transparence et plus de formation pour faire face aux problèmes . UN AUDIT PUBLIC SUR LE BON ETAT DES CENTRALES DOIT REMPLACER L'OPACITE HISTORIQUE DES INFORMATIONS DIVULGUEES AUX POPULATIONS par EDF.
Ce soir , à Charleville-Mézières (08) , à l'appel de Attac et de EE-les verts, une cinquantaine de citoyens se sont réunis place Ducale et ont observé une minute de silence pour les milliers de morts japonais : ils ont demandé un référendum sur l'avenir du nucléaire en France .
De son côté, le PCF A FORMULE DES EXIGENCES DE TRANSPARENCE COMPLETE et une audition par le Parlement des autorités de sureté nucléaire : plus que jamais , il est nécessaire que la filière nucléaire reste dans le DOMAINE PUBLIC POUR GARANTIR LA SECURITE DE SON UTILISATION .
Pour l'avenir , un vaste débat citoyen est nécessaire pour définir ensemble les différentes sources d'énergie dont l'humanité a besoin pour satisfaire L'INTERET GENERAL et non pas les marchés financiers .

NEIGE : les Ardennes souffrent de la casse des services publics !

                               Certes, nous connaissons des conditions climatiques exceptionnelles : de mémoire d'ardennais , on a rarement vu de telles quantités de neige tomber en si peu de temps ! Pour autant , est-il normal qu'un pays moderne comme le nôtre soit paralysé par quelques dizaines de centimètres de neige ???
Tous les syndicats de l'Equipement avaient mis en garde la société contre les réductions massives d'effectifs : on voit bien le résultat de cette politique de soi-disantes économies ....les routes ne peuvent plus être déneigées avant plusieurs jours, les bus scolaires s'enlisent et les lignes électriques coupées deviennent inaccessibles malgré le dévouement des agents ERDF !
Les élus des Ardennes profondes ont "parfois l'impression d'être en prison" : le conseil général leur avait interdit par manque d'argent ( sic!!) de faire appel aux moyens" locaux" pour dégager les routes !!
Cerise sur le gâteau , la droite UMP qui nous gouverne vient -dans le budget 2011 , de REDUIRE ENCORE PLUS LES MOYENS FINANCIERS DE METEO FRANCE ! on marche sur la tête ....et nos 4 casseurs ardennais des services publics ( Mme Poletti, Mrs Warsmann, Huré et Laménie) ont bien sûr voté au Parlement ces mesures de restriction budgétaire !!! ....une raison de plus pour aller s'inscrire vite fait ( avant le 31/12) sur les listes électorales pour voter massivement à Gauche lors des prochaines échéances !!

RIMBAUD 2010 : une saison en enfer !

                                                              Plus de 30 centimètres sont tombés sur les Ardennes : nous n'avions pas connu de telles précipitations depuis des décennies ! " J'ai assis la beauté sur mes genoux "...écrivait Rimbaud ! Certes, les paysages sont magnifiques ...mais la facture énergétique va aussi être lourde pour de nombreuses familles , d'autant plus que l'éléctricité augmente encore début janvier !
Les rigueurs de cet hiver précoce demandent un développement de la solidarité républicaine envers les plus démunis : les coupes massives du gouvernement dans les effectifs des services publics permettront-elles de faire face aux nombreuses situations de détresse ?
CHANGER LA VIE , reste d'une actualité vivante !

ARDENNITUDE D'AUTOMNE


LE BAL DES CYGNES SUR LA SEMOIS ....

ARDENNITUDE


La chaleur de Juillet a fait place à l'humidité d'Aout : ce mélange est trés propice aux champignons ! Aprés plusieurs années de disette , les Ardennes connaissent des poussées remarquables de cèpes ....il y en a partout !
Avant les grandes manifestations de la rentrée , allez donc faire une bonne cueillette dans la forêt ...remplissez les congélateurs à la veille de la gréve générale du 7 septembre : manger bio pour pas cher ....cueillez des champignons !

NON AUX PATATES OGM : gardons nos canadas eud'chez nous !

patate Nouveau scandale dans l'agriculture productiviste : la commission européenne, dirigée par Mr Barroso ,vient de donner son feu vert pour la culture d'une pomme de terre génétiquement modifiée !!
Même si certains prétendent le contraire , nous n'avons pas suffisamment de recul pour connaître avec certitude les impacts des OGM sur notre organisme ,comme sur la nature . C'est une question de santé et de sécurité sanitaire : de plus, la culture d'un tel produit entrainera une contamination des milieux naturels ,c'est alors toute la biodiversité de notre environnement qui sera menacée ...comme cela a déjà été le cas pour le mais OGM !
Le PCF DEMANDE QUE LA FRANCE INTERDISE LA CULTURE ET LA COMMERCIALISATION D'UN TEL PRODUIT : il faut que la France applique "la clause de sauvegarde" et soumette tout nouvel OGM à un moratoire intransigeant ! PAS DE FRITES OGM .

COPENHAGUE : "Si le climat avait été une banque,il aurait déjà été sauvé " (Hugo Chavez)!

climLe sommet de Copenhague n'a abouti à aucun accord contraignant ...autrement dit, c'est un échec total à cause des manoeuvres des grandes puissances (Etats- Unis ,Chine et Europe ) qui ont refusé de mettre en cause le système du libre -échange mondialisé !! Les Etats Unis -les plus gros pollueurs du monde, avaient conditionné leur participation au financement des aides au fait que la Chine n'en ait aucune et accepte toutes leurs conditions !!!! En entamant des négociations parallèles -depuis Paris, avec quelques pays africains, Sarkozy a renforcé la confusion qui gelait déjà les débats à Copenhague !!
L'accord n'a même pas été signé par l'ensemble des pays ...puisque de nombreux états étaient repartis !! Il se résume à annoncer une limitation du réchauffement climatique à 2° ....sans aucun moyen contraignant , ni calendrier , ni financement chiffré !! clim1
L'AVENIR DE LA PLANETE ET DE SES HABITANTS EST INCOMPATIBLE AVEC LA MONDIALISATION CAPITALISTE : C'EST LE PRINCIPAL ENSEIGNEMENT DU SOMMET ! La droite et les libéraux-écolos (ex. Cohn-Bendit et ses amis) n'ont que des propositions en trompe-l'oeil ...qui abusent politiquement de l'environnement en trompant les citoyens !
Pour vous informer , je vous conseille de lire l'excellent ouvrage de Hervé KEMPF "COMMENT LES RICHES DETRUISENT LA PLANETE" ....une autre idée cadeau pour les fêtes !!!!! LE COMBAT CONTINUE DU LOCAL AU MONDIAL ...

PLACE DUCALE et réchauffement climatique !

1812 002
La fontaine de la place Ducale est prise d'assaut par le gel ! pendant ce temps-là, à Copenhague , le bal des hypocrites s'est achevé par un vrai "faux accord" : les pays riches se sont défaussés de leurs responsabilités dans le réchauffement climatique !! L'ECOLOGIE N'EST PAS SOLUBLE DANS LE CAPITALISME , NI DANS LE TRAITE DE LISBONNE QUI PRÔNE LA CONCURRENCE LIBRE ET NON FAUSSEE : voilà le principal enseignement du sommet de Copenhague ....seules les forces de transformation sociale sont porteuses d'une réelle politique environnementale !

COPENHAGUE: les pays riches assis sur leur rente !

planet1Plus de 100000 personnes ont manifesté dans les rues de Copenhague :elles ont mis en accusation les dirigeants capitalistes de la planète qui mènent à l'échec le sommet sur le climat ! CHANGEZ LE SYSTEME, PAS LE CLIMAT a-t-on pu lire sur de nombreuses pancartes! Le social et l'environnemental ne sont-ils pas intimement liés?
En effet, les pays du Sud réclament légitimement des engagements contraignants du Nord ...alors que les pays industrialisés -emmenés par les USA et L'Union européenne ,refusent de reconnaitre leur responsabilité historique dans la situation climatique ! Les propositions de l'Union européenne sont inversement proportionnelles aux effets de tribune médiatiques : comment peut-on prétendre lutter contre le réchauffement climatique alors que toutes les directives européennes (dans la droite ligne du Traité de Lisbonne) encouragent la privatisation des énergies et la mise en concurrence des pays ?
Il est bien difficile pour Sarkozy d'essayer DE REPEINDRE LE CAPITALISME EN VERT ...tout en sacrifiant EDF-GDF aux marchés financiers ou encore en mettant la SNCF sur les rails de la concurrence en laissant le champ libre aux camions !!! planet
Les pays riches apparaissent comme non crédibles au sein de la conférence : alors qu'ils ont donné des milliards d'euros et de dollars pour sauver les banques , ils refusent de s'engager à hauteur de 1% de leur PIB(produit intérieur brut) pour financer la lutte contre le réchauffement !
De quoi ce sommet va-t-il donc accoucher en fin de semaine ? IL N'Y A PAS DE PLANETE B , scandaient les manifestants ! LES RESSOURCES NATURELLES NE DOIVENT-ELLES PAS ETRE CONSIDEREES COMME DES BIENS COMMUNS DE L'HUMANITE et non comme sources de profits ? CE QUI SUPPOSE LA CONSTRUCTION D'UN GRAND SERVICE PUBLIC POUR ASSURER UN DROIT A L'ENERGIE DURABLE POUR TOUS .
Il y aura surement un accord politique de façade à Copenhague, mais la FORTE MOBILISATION CITOYENNE AURA PERMIS DE JETER LES BASES D'UNE ALLIANCE DURABLE ET INCONTOURNABLE ENTRE LE SOCIAL ET L'ENVIRONNEMENTAL !Cette prise de conscience , c'est bon pour l'avenir de la planète : c'est l'affaire de tous !!

COPENHAGUE: la concurrence libre et non faussée peut-elle régler le péril écologique?

copenDemain s'ouvre le sommet de Copenhague : 192 états vont débattre pour tenter de trouver un accord international pour sauver la planète du réchauffement climatique ! Il faut impérativement (selon les scientifiques) limiter la hausse de la température à 2 degrés pour maitriser l'avenir de la planète !
Quelques chiffres: 50% de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont nécessaires avant 2050 pour atteindre cet objectif ! Les Etats-Unis et la Chine sont les 2 plus grands pollueurs du monde ...mais les chinois émettent 4,4 tonnes de CO2 par habitant et par an ,contre 23 tonnes pour les américains et 12 pour les européens ! 80% de l'accumulation du CO2 provient des pays industrialisés . 180 MILLIARDS d'euros par an , c'est la somme -chiffrée par l'ONU, qui doit être allouée aux pays du Sud pour leur permettre de prendre des mesures d'adaptation de leur économie au changement climatique !! autrement dit, URGENCE CLIMATIQUE ET JUSTICE SOCIALE NE FONT QU'UN .
Le problème de fonds , c'est de considérer LES RESSOURCES NATURELLES COMME BIENS COMMUNS DE L'HUMANITE ,et NON COMME DES MARCHANDISES SOURCES DE PROFIT!
eco
S'ériger en défenseur de la planète tout en faisant allégeance au système capitaliste de libre échange est donc UNE TROMPERIE : peut-on demander aux pauvres de faire des sacrifices quand tous les riches gaspillent impunément ? peut-on mettre en accusation les peuples du tiers-monde qui polluent ...parce qu'ils veulent accéder à l'eau courante, à l'électricité et aux transports ? ...alors que -dans le même temps, les européens votent des deux mains les privatisations des énergies ,des transports routiers ..et renoncent aux investissements et aux coopérations avec les pays en voie de développement !
Les films d'Al Gore et de Yann Arthus-Bertrand sont des trompe-l'oeil : PLACER L'ECOLOGIE AU COEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE NE PASSE PAS PAR LE MARCHE DES DROITS A POLLUER et PAR LA TAXE CARBONE ...encore moins par la libéralisation des échanges prônée par le traité de Lisbonne et par l'OMC .
Une délégation du PCF participera au "contre sommet " de Copenhague parce que "le capitalisme repeint en vert n'est pas de nature à pouvoir relever les défis climatiques" . Elle proposera la mise en place d'une agence mondiale de l'environnement pour "assurer UN DROIT A L'ENERGIE DURABLE POUR TOUS" ...ce qui nécessite UNE MOBILISATION CITOYENNE DE LONGUE HALEINE !